Prêtre diocésain à Créteil

Créteil


Le responsable du Service des Vocations jeunes hommes de Créteil


Père Joachim NGUYEN
Père Joachim NGUYEN
Lui écrire


J’ai choisi d’habiter la Maison de Dieu, j’ai choisi le bonheur et la vie.

Mgr Michel Santier

Mgr Michel Santier,
Evêque de Créteil

Ce titre s’inspire du psaume 83, verset 11 : « J’ai choisi de me tenir sur le seuil, dans la maison de mon Dieu, plutôt que d’habiter parmi les infidèles. »

Ce désir d’habiter dans le Temple ou près du Temple est présent dans le cœur des fidèles dans de nombreux psaumes. Ce désir habitait aussi les disciples de Jean-Baptiste qui commencent à suivre Jésus et lui demandent : « Maître, où demeures-tu ? » (Jn 1, 38). Jésus en réponse leur dit : « Venez et voyez » (Jn 1, 39). Et l’évangéliste poursuit : « Ils vinrent donc et ils demeurèrent auprès de lui » (Jn 1, 39).

Jésus, même Fils de l’Homme, n’avait pas d’endroit où reposer sa tête sauf peut-être à Béthanie chez son ami Lazare, à Capharnaüm dans la maison de Pierre, ou à Nazareth. Il ne s’agit pas ici d’une maison en terre, mais de sa maison du Ciel ; la vraie demeure de Jésus c’est le Père. « Je dois être chez mon Père » (Lc 2, 49), répond-il à Joseph et Marie, venus le rechercher au Temple de Jérusalem.

Il a révélé à ses disciples que sa demeure est la relation avec le Père et qu’il désire les faire entrer dans cette relation, cette demeure.

Aujourd’hui, beaucoup d’hommes, de femmes et de jeunes sont à la recherche de leur vraie demeure intérieure, faute de quoi ils errent dans l’existence sans pouvoir se fixer quelque part, sans trouver leur chemin, leur vocation.

Puisqu’ils peuvent choisir d’habiter la Maison du Seigneur, nous sommes invités aujourd’hui à leur proposer à la fois le chemin d’intériorité, de prière, mais aussi des maisons de fraternité. Des maisons où l’Évangile est vécu au quotidien dans des relations de proximité et de service. C’est le cas pour les jeunes à la Maison des serviteurs de la Parole, pour les séminaristes à la Maison Sainte-Bernadette, pour les Jeunes pour la Paix à Charenton avec les résidents du Bois de Vincennes, et dans d’autres expériences.

Je conclus avec une réflexion d’un jeune de la Maison des serviteurs de la Parole qui nous a confié : « Cette année, c’est comme si je vis une colocation avec Jésus ! »

La Maison Sainte-Bernadette, maison des séminaristes

Père Stéphane Aulard

Père Stéphane Aulard

Lorsque Mgr Santier a inauguré cette maison proche de la paroisse Sainte-Bernadette à Champigny en novembre 2012, il a clairement indiqué son désir qu’elle soit un signe dans le diocèse, qu’elle réponde à un besoin et qu’elle soit un lieu de vie communautaire.

Qu’elle soit un signe pour notre diocèse :

Le simple fait que cette maison – qui fut naguère la maison de religieuses au service des habitants du quartier – soit aujourd’hui destinée aux séminaristes signifie que notre diocèse souhaite ardemment des futurs prêtres au service de la population du Val-de-Marne. Le signe a été posé sobrement il y a maintenant un peu plus de quatre ans. Les portes de la maison sont bien ouvertes aux séminaristes du diocèse et donc à ceux qui se posent sérieusement la question d’être prêtre !

Qu’elle réponde à un besoin :

Tous les séminaristes de notre diocèse n’ont pas forcément leur famille implantée dans le département. La maison les accueille lorsqu’ils sont en vacances et qu’ils souhaitent se reposer ou simplement se rencontrer. Les paroisses accueillent les séminaristes pour leur découverte de la vie pastorale. La Maison Sainte-Bernadette leur permet de se retrouver entre eux alors qu’ils sont répartis dans diverses maisons de formation pour leurs études. Toutes les rencontres des séminaristes avec notre évêque ont lieu là.

Qu’elle soit un lieu de vie communautaire :

Au cœur de la maison, comme du temps des sœurs, se trouve un oratoire qui invite à la prière. Les séminaristes s’y retrouvent pour prier les offices de la liturgie des heures. Des temps d’adoration s’y déroulent aussi. Par ailleurs, la maison fonctionne bien car une maîtresse de maison y veille ; des repas sont assurés et facilitent la convivialité. Une petite équipe d’animation accompagne les séminaristes. Elle est composée de laïcs, d’un diacre et de son épouse et du prêtre qui est responsable des séminaristes du diocèse. Tout cela permet de beaux temps de rencontres fraternelles. Des invités viennent à l’occasion rencontrer les séminaristes. Notre évêque est invité permanent. Un prêtre aîné du diocèse organise régulièrement des visites des différents secteurs pastoraux du diocèse. Les prêtres du secteur de Champigny prennent aussi leur déjeuner du samedi midi avec les séminaristes présents !

Comme vous le voyez, la vie est simple et fraternelle à la Maison Sainte-Bernadette de Champigny-sur-Marne !

Contact : secretariat.fs[at]eveche-creteil.cef.fr

La Maison des serviteurs de la Parole

Père Gilles François

Père Gilles François ,
Directeur de la Maison des serviteurs de la Parole
et postulateur de la cause en béatification de Madeleine Delbrêl

Service diocésain, cette maison est le fruit de la rencontre de deux intuitions : celle de Mgr Santier et moi-même qui avais l’idée de créer une maison dans laquelle toutes les vocations puissent s’épanouir et s’enrichir mutuellement en cheminant ensemble à la lumière de la Parole de Dieu.

Maison des serviteurs de la Parole

La Maison des serviteurs de la Parole propose à tous les jeunes de 18 à 30 ans une année d’approfondissement de leur foi à travers une vie de prière en communauté et une étude poussée de la Parole de Dieu. Le concept est de venir s’installer – de septembre à juin – tout en continuant son activité professionnelle ou ses études, pour profiter du cadre exceptionnel qu’offre la maison.

Commençons par le cœur de cette demeure qui permet de passer une année exceptionnelle : la chapelle est ouverte 24 h sur 24 et permet la présence permanente du Christ au sein de notre vie. En ce sens, comme le dit l’un d’entre nous, venir s’installer ici, c’est vivre en colocation avec le Christ pendant un an ! Nous nous y réunissons matin et soir pour la prière. Elle ponctue nos journées et elle est encadrée par une religieuse, Sœur Ida Odjoussou. C’est également là que nous célébrons la messe lors de nos soirées et weekends communautaires, les mardis et un week-end par mois.

L’accent est mis sur la Parole de Dieu. J’accompagne les jeunes à travers une étude approfondie des Béatitudes, du Notre Père et des Actes des Apôtres. Les jeunes sont également accompagnés par un diacre, Jean-Clément Pouillart et son épouse Dominique, maître et maîtresse de maison. Notre présence permet que toutes les vocations soient engagées au sein de la Maison.

Des parcours d’initiation à la prière, des soirées sur le discernement de sa vocation et des week-ends de retraite spirituelle sont organisés pour aider à faire un choix de vie quant à son orientation professionnelle et sa vocation.

Ce cadre permet de vivre aussi une année marquée par la convivialité des repas préparés et pris en commun le matin et le soir, les invitations des amis et des familles, les soirées rugby, le sport, les balades… J’insiste sur le fait que cette maison se veut ouverte à tous quel que soit le parcours personnel. La seule condition pour y rentrer est le désir de suivre le Christ, un désir de réponse intégrale. Comme le dit Madeleine Delbrêl sous le patronage de laquelle est placée la Maison : « Tout cela n’est que l’écorce de la réalité splendide, la rencontre de l’âme avec Dieu, à chaque minute renouvelée, à chaque minute accrue en grâce, toujours plus belle pour son Dieu. »

veillée de prière

Actualités

Les ordinations presbytérales sont prévues le dimanche 25 juin 2017 en la cathédrale de Créteil à 16h00.

À cette occasion, une veillée de prière sera organisée en l’église Saint-Pierre de Charenton le 24 juin à 20h. L’Église diocésaine est invitée à prier pour les prêtres qu’elle reçoit et pour les vocations spécifiques naissantes.

Christophe Astambide, Michel Papouh Kaho, Hubert Thorey seront ordonnés diacres permanents le dimanche 28 mai 2017 à 16h00 en la Cathédrale de Notre Dame de Créteil.

 

Voir les propositions du Service des Vocations de Créteil



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Oeuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don à l’ODV

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.