Prêtre diocésain à Nanterre

Nanterre


Le responsable du Service des Vocations jeunes hommes de Nanterre


Père Richard Greenslade

Père Richard Greenslade
Lui écrire


Être curé de paroisse, c’est une nouvelle façon de vivre son sacerdoce

Témoignage du père Jean-Baptiste Sallé de Chou, curé de de la paroisse Saint-Joseph des-Quatre-Routes d’Asnières

installation père Jean-Baptiste Sallé de Chou

Le 1er septembre 2016, Mgr Aupetit m’a nommé curé. Comme à chaque changement, nous savons ce que nous quittons mais nous ne savons pas encore ce qui nous attend ; alors je suis venu voir la communauté un dimanche. J’ai eu la merveilleuse surprise d’entendre les chants résonner depuis la rue, j’ai senti une assemblée joyeuse et chantante ; j’ai eu envie de rentrer dans l’église et de participer à leur prière !

Par la suite, l’accueil des paroissiens m’a renforcé dans mon engagement envers Dieu et l’Église. Il est important pour un pasteur de sentir qu’il fait partie d’une communauté qui veut avancer dans sa foi. En tant que prêtres, nous prions avec et pour le peuple de Dieu ; c’est une grande source de joie quand nous sentons que les croyants en font tout autant pour leurs prêtres !

Être curé de paroisse, c’est une nouvelle façon de vivre son sacerdoce ; il faut accepter de poser son regard bienveillant sur l’ensemble des réalités qui existent.

J’espère avoir à cœur de vivre cette responsabilité de pasteur, de répondre au mieux aux sollicitations tout en gardant comme une priorité ma relation personnelle au Christ dans chaque journée. C’est le plus grand mystère de ma vie que de pouvoir laisser les gens apercevoir le Christ à travers moi, grâce à sa Parole que je proclame et aux sacrements. Il ne faut pas que mon amour de Dieu paraisse fade, sinon je deviens un obstacle à sa rencontre.

Comme toute entreprise humaine, la gestion d’une paroisse comprend beaucoup d’aspects administratifs. Notre société nous offre de beaux défis, mais nous ne pouvons pas y répondre avec de vieilles réponses, comme les « on a toujours fait ça comme ça ! ». Aujourd’hui, dans l’Église, il se lève une énergie renouvelée, encouragée par notre pape François, qui nous oblige à penser des manières d’accueillir, d’accompagner, de prier… de façon appropriée à nos nouveaux paroissiens, pratiquants ou non. J’ai entrepris une formation de « coaching » qui s’appelle : Des pasteurs selon mon cœur. Elle m’a aidé à repenser l’enjeu de l’évangélisation. Il faut maintenant penser, avec la communauté paroissiale, les moyens que nous choisissons de prendre pour relever le défi de l’annonce de l’amour de Dieu à Asnières Nord !

Que dire à une personne qui pense à la prêtrise ? Est-il bien conscient de ce qui se joue dans un tel sacerdoce ? Pour moi, la mission du prêtre ne se joue pas seulement dans notre rôle personnel et nos actions ; c’est le Christ qui mène le combat contre le Mal, nous ne sommes qu’un instrument à son service. C’est important d’y penser avant de s’engager, car de notre fidélité, de notre prière et de notre amour des frères se dégagera notre souci de participer à ce combat. Le Mal attaque tous ceux qui cherchent à servir Dieu. Je peux avoir plein de générosité dans le cœur, mais il faudra aussi de la persévérance et du courage. Tout ce qui développe notre sens de l’engagement et de la fidélité sera une bonne école. Pour finir, il me paraît important d’entendre la demande du Christ au jardin de Gethsémani : « Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller seulement une heure avec moi ? Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation » (Mt 26, 40-41). Sommes-nous capables de rester - et de rester fidèle - et prier à ses côtés pendant qu’il sauve le monde ?

Père Jean-Baptiste
Sallé de Chou

« Visitatione » de la statue de Sainte Geneviève

Sainte Geneviève, patronne de notre diocèse, a été mise en valeur tout au long de cette année. Chaque semaine, une paroisse accueillait une statue de la sainte. Célébration, évènements, animations, en lien avec la démarche de « visitation » ont été imaginés pour les paroissiens, autour de la figure de sainte Geneviève. Prions-la et confions-lui les hommes et les femmes qui se posent la question d’une vocation pour assurer l’avenir de notre diocèse.

Dimanche 11 juin à Colombes : Rassemblement diocésain pour clôturer le Jubilé.
Votez pour Jésus, tous élus par le Christ !

Célébrer les 50 ans de notre diocèse, c’est faire mémoire de l’action du Seigneur qui se révèle dans notre histoire. Par lui, elle apparait comme une « histoire sainte ».

À l’invitation de Mgr Aupetit, nous sommes tous conviés à nous rassembler à Colombes dimanche 11 juin au stade Yves du-Manoir, avec le matin l’Eucharistie et la confirmation de 300 adultes.

Nous rendrons grâce pour les dons reçus de Dieu et nous continuerons, grâce au souffle de l’Esprit, à vivre l’Évangile dans notre diocèse.

À la fin de ce rassemblement, dynamisés par le don de l’Esprit, nous serons envoyés pour annoncer les merveilles de Dieu aux hommes et aux femmes de notre département.

Plus d’information et inscription sur :
http://www.50ans.diocese92.fr/

 

Voir les propositions du Service des Vocations de Nanterre



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Oeuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don à l’ODV

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.