Divers visages de l’accompagnement spirituel

L’accompagnement spirituel est une tradition fondamentale et très ancienne de l’histoire chrétienne. Les multiples courants spirituels de l’Église l’ont reprise et enrichie selon leur sensibilité. En voici quelques échos.

La Tradition des Pères du désert

panneaux de directions sur un chemin
© D.R.

Les Pères du désert parlent volontiers de la relation maître-disciple. […] C’est le disciple qui allait poser une question au maître, la plus habituelle étant : "Père, dis-moi une parole afin que je vive". La portée de cette brève demande est très vaste. En hébreu et dans les langues sémitiques, le verbe que l’on traduit par vivre signifie à la fois "vivre", au sens courant du terme, et "être sauvé". C’est dire que la relation d’accompagnement ne cherche pas tant à aménager la vie quotidienne du disciple qu’à le conduire "en eau profonde". Il s’agit de lui permettre de descendre progressivement au plus intime de lui-même, afin de libérer les forces de vie qui s’y trouvent entravées.[…]

Il y a en nous des obstacles à la vie, dont le compagnonnage avec le Christ peut nous libérer. Jésus nous éveille au fait que nos désirs tordus ou nos comportements aberrants sont les symptômes d’une blessure bien plus profonde qui, de près ou de loin, touche toujours au désir fondamental d’être aimé ; c’est de cette blessure-là qu’il s’occupera. L’accompagnement spirituel cherchera simplement à ouvrir un chemin à l’amour de Dieu, en aidant le partenaire à accueillir le regard d’amour que Dieu porte sur lui et c’est bien plus difficile qu’il n’y paraît. Lorsque quelqu’un a touché du doigt cette réalité-là, a pu la "ressentir" intimement, on sent la vie se libérer en lui.

Dom André Louf
Extrait du livre "A la grâce de Dieu" - Ed. Fidélité, 2002

Il s’agit d’aider quelqu’un à naître à lui-même, à son véritable moi, en deçà de ses blessures et de ses résistances. L’accompagnateur accompagne, c’est-à-dire qu’il marche à ses côtés, sur une même route. Il indique les obstacles et les écarte. Il n’a pas à le précéder, et pas plus à le suivre.

Dom André Louf
Extrait du livre "La grâce peut davantage" - DdB 1993

La Tradition orientale

Un père spirituel n’est jamais un "directeur de conscience". Il ne forme jamais son enfant spirituel, il engendre un enfant de Dieu, adulte et libre. Tous les deux se mettent en commun à l’école de la vérité. Le disciple reçoit le charisme de l’attention spirituelle, le père reçoit le charisme d’être l’organe de l’Esprit Saint. […] Aucune idolâtrie d’un père, même s’il est saint. Tout l’effort d’un starets (dans l'Église russe, le mot "starets" désigne un moine qui, rempli des lumières de l'Esprit, est un guide dans la voie de la perfection.) est de conduire son fils spirituel à l’état d’un affranchi prosterné devant la face de Dieu.

Paul Evdokimov

La Tradition ignatienne

L’accompagnateur spirituel ne peut oublier que son rôle, comme celui de Jean Baptiste, est seulement de "préparer les voies du Seigneur", d’accompagner celui qui marche sur la route où Dieu l’appelle. S’il est "l’ami de l’Époux", il doit s’effacer devant "l’Époux qui vient" (Jn 3, 28-30) et "laisser la créature traiter directement avec son Créateur" (saint Ignace).

Accompagner n’est pas diriger, c’est aider à trouver le chemin, soutenir la marche, éventuellement éclairer là où règne encore l’obscurité, indiquer parfois une direction, mais rien de plus. Des erreurs pourront ainsi être repérées et discrètement corrigées, des rectifications pourront s’opérer, des reprises amorcées après des chutes, mais toujours d’un commun accord, en appelant constamment à la libre décision du consultant.

Père Blaise Arminjon sj
Extrait de "Nous voudrions voir Jésus" cité dans le livre "Voir Dieu en toutes choses" - Prières et textes ignaciens - DdB 2006


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.