Etre accompagné : comment ?

Il serait bon que tu sois accompagné... Tu te demandes peut-être pourquoi et comment faire cette démarche... Qui choisir ? Quand le voir ? Que lui dire ? Et au fond, pourquoi faire ? Beaucoup se posent la même question.

Vivre un accompagnement est une expérience d'Église. Dieu nous parle par le frère, la sœur qui en a reçu la mission. Il est pour toi un compagnon, il chemine avec toi.

Une religieuse avec deux jeunes
© esprit-photo.com

Il n'est pas le substitut du père ou de la mère, ni un grand frère, ni une grande sœur. Il t'offre un service fraternel pour t'aider à discerner ton chemin. Il n'a pas de réponse à tout, il ne prendra pas de décision à ta place.

Dans une première rencontre, il t'accueille comme tu viens, mal à l'aise peut-être, embarrassé par ta question ou ton projet, ne sachant pas comment t'exprimer. Il sait ton appréhension et la comprend. Tu ne viens pas le voir pour qu'il te dise ta vocation, ni ce que tu dois faire. Mais il est là pour te permettre d'exprimer ce que tu portes en toi et pour écouter avec toi comment le Seigneur s'adresse à toi. Il te rappellera qu'au point de départ, il y a Dieu. Il nous précède. C'est lui, le premier qui est à l'œuvre. D'ailleurs, ton accompagnateur prendra le temps pour prier et t'invitera aussi à le faire.

Un peu à la manière de Jésus avec les disciples d'Emmaüs, il commence par te laisser dire ce qui fait ta vie, tes joies, tes goûts, tes craintes, tes déceptions, ton travail ou tes études, tes relations, le désir qui t'anime... De temps en temps, il peut poser une question, non pour savoir ce que tu ne dis pas, mais pour t'aider à clarifier et à préciser, pour être bien sûr de comprendre. Il va peut-être souligner un point ou un autre et t'aider à reconnaître comment "le Seigneur était là et tu ne le savais pas". C'est ce qu'on appelle la relecture de vie, un regard sur ton existence.

Ce que cela suppose de toi

  • C'est une démarche vécue dans la foi et la confiance, pour rechercher la volonté de Dieu sur toi.
  • Cela demande une grande simplicité pour accepter d'être en vérité.
  • Un rythme régulier de rencontres que vous fixez ensemble. Il ne s'agit pas, en effet, d'attendre des événements extraordinaires pour aller voir ton accompagnateur et lui en parler. C'est la régularité au contraire qui permet peu à peu d'être attentif au chemin qui se fait et le reconnaître.

Que lui dire ?

Tout ce que tu veux et peux dire. Il y a des moments où on ne peut pas exprimer certaines choses ! C'est normal ; ce qui importe, c'est d'en prendre conscience, et d'accepter que cela mûrisse avec le temps. Il ne te jugera pas. Mais, permettre de tout dire ne signifie pas tout approuver et laisser faire ! Il te donnera des repères pour ta vie spirituelle. "Tout", c'est-à-dire ce qui fait ta vie quotidienne, ce qui résonne en toi dans la prière, ce qui revient, ce qui s'éclaire, les questions nouvelles... Tout ce qui a "bougé" en toi.

A la faveur de ces rencontres régulières, ton accompagnateur va devenir un témoin privilégié de ton chemin. A travers tes tâtonnements et tes découvertes, il va se faire le reflet de ce que tu exprimes : tes avancées, tes blocages... Il te renvoie à toi-même, dans un grand réalisme en vérité et surtout avec le souci que ta liberté grandisse. Toujours dans le respect de ce que tu es.

Souvent, il est comme une mémoire en te rappelant un point fort ou un événement passé, un moyen que tu avais choisi, une décision prise. Il a moins à te donner des conseils qu'à te permettre de prendre du recul et à mettre en lumière ce que tu vis.

Témoin du travail de l'Esprit en toi, il t'aide à le reconnaître. Tout cela pour que tu découvres toi-même ce qui t'aide, comment ton désir grandit et se précise ; pour que tu avances vers une décision libre qui tienne compte de tout ce que tu es : richesses et limites, appels intérieurs et appels extérieurs.

Il marche à ton rythme, tant que tu lui demandes, en sachant que c'est pour un temps.


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Oeuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don à l’ODV

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.