OrdinationDiaconaleCome17-09-2016-278.jpg

Comment trouver un accompagnateur spirituel ?

Père-Mattheeuws
© D.R.

Dans les activités et les rencontres, sois attentif aux personnes qui te semblent proches de Dieu et enracinées dans l’Église. Observe le désir de te confier qui grandit en toi. Prends conseil. Demande-le à Dieu dans la prière. Pose des questions autour de toi. Réfléchis et profite des situations inattendues et des événements de l’Église.

C’est à chacun de choisir son accompagnateur, il faut le lui demander un jour. Chacun à sa manière : de vive voix, par téléphone, par lettre… il faut parler et "demander". La personne choisie doit le savoir aussi pour que tu puisses compter sur elle pour cette mission.
Voici quelques conseils :

Il s'agit d'exprimer ton désir et de tomber d'accord si possible sur un rythme de rencontre. Ecoute donc ce qu'il peut faire pour toi et sois fidèle à ta parole.

Tu ne trouveras jamais un père spirituel "parfait". Ils sont tous pécheurs. Ils auront tous des défauts, parfois fort visibles. L'essentiel, c'est qu'il soit à l'écoute, qu'il te mène au Christ : pécheur, mais saint et sain... Si, malgré tes recherches, tu ne parviens pas à trouver tout de suite, il ne faut pas te décourager. Il convient de prendre patience. Il vaut mieux continuer à marcher lentement sur la route et avec les références données dans l'Église, que de te laisser guider par un "aveugle" ou un "sourd". En bref, marche vers Dieu avec confiance et prie pour qu'une telle personne se mette à tes côtés un jour.

Trouver Dieu, c'est une grâce de Dieu lui-même qui se laisse "trouver". Il prend toujours l'initiative. Il fait toujours le premier pas. Il le fait quand il le veut, comme il veut. Les chemins de la rencontre sont infinis. Dieu peut se révéler directement à chacun.

Le plus souvent, le Seigneur parle dans des événements et par des personnes. La rencontre d'autrui est finalement un lieu privilégié pour "trouver Dieu et se laisser trouver". Dieu procède souvent par leur intermédiaire pour que nous puissions goûter la joie de la fraternité. La Bible est remplie de ces témoignages : lis les récits concernant par exemple Samuel (1 S 3), Nathanaël (Jn 1,35-51), Ananias (Ac 9, 1-19).

à Nanterre

à Créteil

à Paris

à Pontoise

à Versailles

à Meaux