Que penser de l’amitié dans l’accompagnement ?

Réponse du
Père Alain Mattheeuws, s.j.

Le plus souvent, ce n’est pas un ami que tu choisis au début de la relation. Tu fais connaissance et tu te confies à telle personne dans l’Église. L’amitié peut naître mais elle n’est jamais automatique. Le respect, l’estime, l’admiration, la confiance vont surgir et imprégner vos rencontres. S’apprivoiser et respecter la mission l’un de l’autre deviennent des chemins d’amitié. "Je ne vous appelle plus serviteurs, mais amis", dit Jésus à ses disciples. Pourquoi ? Parce qu’il leur communique ce qui vient du Père. Ainsi l’amitié peut-elle fleurir dans l’accompagnement quand ce qui est partagé vient de Dieu et reste en lui. Ce chemin peut faire de vous des "amis dans le Seigneur".


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Oeuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don à l’ODV

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise