Psychologue ou accompagnateur spirituel ?

Réponse du
Père Alain Mattheeuws, s.j.

Les deux écoutes se complètent.

Le psychologue et le psychanalyste se fondent sur la particularité de leurs sciences pour aider les personnes à retrouver une maitrise d'elles-mêmes, à dépasser certaines angoisses et questions existentielles, à soigner et à guérir des maladies importantes telles que des névroses ou des psychoses. Leur science peut être utile également pour mieux se connaitre. Ils donnent des éléments de réflexion pour prendre parfois des décisions concernant l'avenir professionnel ou les études. Les consulter, c'est chercher à éclairer le chemin du passé pour se préparer sereinement à l'avenir. Ce regard scientifique fait abstraction, par méthode, de l'acte de foi.

L'accompagnateur spirituel écoute tout sous la lumière de Dieu, dans sa globalité, dans l'unité personnelle dont chacun vit, et il considère comment la liberté se dispose à la volonté et à l'action du Seigneur. Il s'ouvre ainsi à l'œuvre de l'Esprit-Saint qui agit dans l'être personnel tel qu'il est, dans sa liberté, son affectivité, son corps, son esprit. Le regard posé n'est pas d'ordre scientifique, mais de foi : Dieu agit, parle, guérit son enfant. Il peut le faire de plusieurs manières. L'accompagnateur sera plus attentif aux mouvements du cœur profond (manière de prier), qu'aux expressions ponctuelles ou partielles de la personne. Il prendra soin de l'histoire de chacun en tant que mouvement, sens, appel de Dieu incarné. Son discernement et ses conseils concernent toujours la foi, l'espérance et la charité.

Ces approches distinctes peuvent se compléter.
Tandis que le psychologue cherche à faire disparaître un mal-être, l’accompagnateur spirituel aide à trouver son sens et à porter avec le Christ blessures et fragilités. Des situations de souffrance sont parfois intimement liées au devenir spirituel de la personne.


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.