img24.jpg

La parole du Pape Benoît XVI

 

Comme la Vierge Marie qui est entrée dans la mission du Christ, les parents de séminaristes sont "impliqués dans l'aventure merveilleuse de leurs fils".

Chers parents, vous êtes probablement les plus surpris de tous de ce qui a eu lieu et continue d'avoir lieu en vos fils. Vous aviez peut-être imaginé pour eux une mission différente de celle pour laquelle ils se préparent à présent. Qui sait combien de fois vous réfléchissez à leur sujet : vous repensez à l'époque où ils étaient enfants, puis adolescents ; aux occasions où ils ont montré les premiers signes de la vocation, ou bien, dans certains cas, au contraire, aux années où la vie de votre fils apparaissait éloignée de l'Eglise. Que s'est-il passé ? Quelles rencontres ont influencé leurs choix ? Quelles lumières intérieures ont orienté leur chemin ? Comment ont-ils pu abandonner des perspectives de vie parfois prometteuses, pour choisir d'entrer au Séminaire ? Regardons Marie ! L'Evangile nous fait comprendre qu'elle aussi s'est trouvée à se poser beaucoup de questions sur son Fils Jésus et à méditer longuement sur Lui (cf. Lc 2, 19.51).

Il est inévitable que la vocation des fils devienne en quelque sorte aussi la vocation des parents. En essayant de les comprendre et en les suivant dans leur parcours, vous aussi, chers pères et chères mères, vous vous êtes souvent retrouvés impliqués dans un chemin sur lequel votre foi s'est progressivement renforcée et renouvelée. Vous vous êtes trouvés impliqués dans l'aventure merveilleuse de vos fils. En effet, même s'il peut sembler que la vie du prêtre n'attire pas l'intérêt de la majorité des gens, en réalité il s'agit de l'aventure la plus intéressante et la plus nécessaire pour le monde, l'aventure de montrer et de rendre présente la plénitude de vie à laquelle tous aspirent. C'est une aventure extrêmement exigeante ; et il ne pourrait pas en être autrement, parce que le prêtre est appelé à imiter Jésus, "qui n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude" (Mt 20, 28).

Extrait de l'homélie du Pape Benoît XVI prononcée le 1er février 2008 lors de sa visite aux étudiants du Séminaire pontifical romain, à la veille de la fête patronale de la Vierge de la confiance.