Pour les jeunes femmes (18-35 ans)

Année Sainte Geneviève

L'équipe Ste Geneviève est animée par Sœur Thérèse-Emmanuel, religieuse franciscaine réparatrice de Jésus-hostie. Elle se réunit dans des communautés religieuses du diocèse de Paris. Avec le père Vincent Thiallier, délégué diocésain aux vocations sacerdotales et religieuses, elle propose dans le cadre d'une fraternité sur l'année d'avancer dans un discernement à la vie consacrée. Prière, lecture de la Parole de Dieu, rencontres... aident à ce discernement.

année Ste Geneviève
© Diocèse de Paris

télécharger le tractTélécharger le tract


Soirée de lancement de cette année :

Vendredi 30 septembre 2016

Une soirée pour recevoir des repères de discernement :

Pas d’inscription préalable.
Lieu : Saint Séverin

Week-end jeunes femmes pour se mettre à l’écart, remettre à Dieu sa vocation dans la prière et recevoir des repères de discernement.

  • du 2 au 4 décembre 2016
  • du 10 au 12 mars 2017

Deux retraites :

  • Retraite de Noël du 26 au 31 décembre 2016 au Centre spirituel Notre-Dame de Vie à Venasque (Provence)
  • Retraite d’été - Huit jours d’Exercices spirituels en août 2017.

Cette année Sainte Geneviève fait partie des propositions du diocèse de Paris destinées aux jeunes femmes (18-35 ans) pour discerner un appel à la vie religieuse ou consacrée.

Qui contacter ?

> Témoignage sur l'équipe Sainte Geneviève

« Mon désir de vie consacrée a émergé en plein milieu de ma deuxième année d'études. Assez vite, j'ai eu soif d'en savoir plus, de connaître mieux cette vocation dont on m'avait si peu parlé, que j'ai eu d'abord du mal à réaliser : ça paraissait si immense et si... inatteignable, que je n'osais trop y croire pour moi, jeune fille catho au quotidien banal.

J'ai découvert le groupe Sainte Geneviève en lisant des articles sur le site mavocation.org, et il m'a fallu une dose d'audace pour envoyer un premier mail...

Passée la première timidité, je rencontre l'équipe de Sœurs accompagnatrices et le groupe de jeunes femmes. Nous avons toutes entre une vingtaine et une trentaine d'années, certaines sont étudiantes, d'autres jeunes pros. Chacune se présente, très brièvement : prénom, âge, activité. Je suis d'emblée touchée par la pudeur dans laquelle nous échangeons, dans le profond respect et l'écoute de l'autre, sans verser dans le "partage d'expérience": le discernement d'une vocation, religieuse ou pas, est un don éminemment sensible, et il me semble profondément important que chacune puisse trouver sa place en étant telle qu'elle est, et en ne partageant uniquement que ce qu'elle désire. »

Nous alternons les réunions au "siège", et les visites dans les Communautés des Sœurs de l'équipe. Cela nous permet de constituer un véritable noyau de confiance et d'amitié, où nous apprenons à nous connaître les unes les autres, et de grandir ensemble dans un espace où toutes nos questions sont patiemment entendues et trouvent réponse.

La plus belle des grâces est celle de pouvoir parler de soi en tant que jeune femme appelée à la vie consacrée avec d'autres personnes. Plus besoin de "prendre de pincettes", redouter de gaffer ou avoir peur du "qu'en dira-t-on". Tous nos parcours sont différents, beaux et multiples, mais nos échanges m'ont démontré que nous rencontrons les mêmes questionnements, les mêmes craintes, les mêmes joies. Pouvoir les confier, se sentir entendue et comprise est une véritable et retentissante bénédiction !

Sophie

 

 


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.