Puis-je parler de ma vocation à tout le monde ?

Réponse de
Geneviève, Oeuvre
des Vocations

Si tu fais l’expérience d’une rencontre particulière avec le Seigneur, ou que tu réponds à un appel spécifique, tu seras habité par une grande joie que tu voudras pouvoir crier à tous.

Mais en parler trop tôt à trop de monde risque de limiter ta liberté. Aussi dans un premier temps mieux vaut préserver cette intimité avec le Seigneur et rester discret car ce grand désir qui t’habite est encore fragile.

Prends-le temps de réfléchir à cet appel avec un accompagnateur spirituel et si tu n’en as pas confies-toi à un prêtre ou un laïc de confiance, qui sera capable de comprendre et en mesure de t’orienter.

Il te faudra discerner cet appel et vérifier dans la durée que cet appel vient de Dieu.
Lorsque que tu seras plus affermi dans la vocation et que tu auras pris une décision, alors viendra le temps de l’annoncer à tous autour de toi.


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.