Je ne suis pas assez saint pour être prêtre !

Réponse de
Loup St Geniès

Les saints ressemblent parfois à des aigles qui volent trop haut pour toi. Leurs miracles, la perfection de leur vie et leur capacité à aimer peuvent t’impressionner !

Mais n’oublie pas que leur histoire porte aussi la marque du péché et de la faiblesse. Pierre a renié le Christ trois fois et pourtant c’est à lui que Jésus a choisi de confier son Église. Marie-Madeleine était une pécheresse notoire, Paul a persécuté les chrétiens, Augustin a trop aimé être aimé, Thérèse d’Avila se montra longtemps mondaine, Thérèse de Lisieux pleurait pour un rien…

Ces hommes et ces femmes ont compris que Dieu les aimait et il sont entrés dans le rude chemin de conversion. En retour, ils lui ont donné leur vie. Il ne faut pas attendre d’être parfait pour se mettre à la suite du Christ. Il suffit de lui ouvrir son cœur afin de se laisser transformer par lui.

Pour que l’exemple des saints t’aide quotidiennement à avancer, pose-toi simplement les questions suivantes : Dieu t’aime-t-il ? Es-tu capable d’aimer ? Qui et comment vas-tu aimer ? Là sont les véritables enjeux de ta vocation.

Ensuite, ce n’est pas à toi de juger si tu es digne ou non de la mission à laquelle Dieu t’appelle. Il sait ce qu’il fait : « Nous portons un trésor dans des vases d’argile » écrivait saint Paul.


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.