Comment savoir si j'aurai la force de vivre le célibat ?

Réponse de
Geneviève, Oeuvre
des Vocations

Lorsqu’on répond à l’appel du Seigneur, notre oui s’appuie sur Celui qui est à l’origine de cet appel et c’est Lui qui nous donne la force de tenir. Vivre le célibat est exigeant, mais ce n’est pas non plus un parcours du combattant. La perspective d’un célibat pour toute une vie peut donner le vertige mais le Seigneur nous demande surtout d’y consentir jour après jour.

Il te faudra sans doute apprendre à avoir une juste distance avec les personnes que tu rencontreras. Tu trouveras ta force et ta paix quotidiennes dans la prière, dans un cœur à cœur fidèle avec le Christ, le Bien-Aimé.

Il y a parfois des émotions et des sentiments que l’on ressent pour des personnes qui sont indépendantes de notre volonté et nous « tombent dessus » mais on peut toujours choisir de les entretenir ou et de rester fidèle au Seigneur en s’appuyant sur sa propre fidélité, sur la prière et l’amitié de prêtres et consacré(e)s, et sur celle de nombreux chrétiens qui vivent un célibat qu’ils n’ont pas choisi.


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.