La vie consacrée, un idéal impossible ?

Réponse de
Loup St Geniès

Pas de fric, pas de boulot, pas de sexe… Pour beaucoup de nos contemporains la vie consacrée ressemble à une mission impossible. Plus sérieusement, elle propose un idéal de vie surnaturel qui peut nous sembler bien difficile à tenir dans la durée. Pourtant, depuis des siècles, des milliers d’hommes et de femmes se sont lancés dans cette aventure. Et ils ont vécu cet idéal.

En fait, le but de la vie consacrée est le même que celui du mariage : c’est la sainteté. Humainement c’est impossible car nous sommes de fragiles pécheurs. Mais sommes-nous seuls ? Avec la grâce de Dieu tout devient possible.

Le Père qui nous a créés, nous appelle, nous prend par la main, marche avec nous, nous relève, nous entoure et nous accueille au bout du chemin. La vie consacrée est une alliance avec Dieu, un engagement mutuel. Si nous le laissons faire, de quoi avons-nous peur ?

« Rien n’est impossible à Dieu » annonce l’ange à Marie. Il faut avoir la foi. « C’est difficile mais avec la grâce de Dieu c’est possible ! » lançait Jean-Paul II aux jeunes des JMJ réunis à Rome. La vie consacrée implique un désir d’absolu et une bonne dose de folie qui donnent des ailes 


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.