La vocation de prêtre : croix ou joie ?

Réponse du
Père Nicolas Delafon, du diocèse de Paris

Dans l’Evangile, la croix ne vient pas tout de suite : ni pour Jésus, ni pour ses disciples.

La croix à Jérusalem

La croix est précédée pour les disciples par la joie d’une vie commune avec Jésus. Jean le Baptiste l’affirme avant d’être arrêté et d’entrer dans sa propre croix avec la décapitation. Il est l’ami de l’Epoux qui se tient là et l’entend. Il est ravi de joie à la voix de l’Epoux. « Telle est ma joie, et elle est complète » (Jn 3, 29). Jésus se met à parler de la croix lorsque les foules le suivent et approchent avec lui de Jérusalem. Il se retourne et leur déclare : « quiconque ne porte pas sa croix et ne vient pas derrière moi ne peut être mon disciple » (Lc 14, 27).

Le prêtre et la croix

Le prêtre porte sa croix comme tout baptisé. Quelle est-elle ? La croix du pasteur qui peine pour ses brebis (cf. Jn 10). Cette croix est spécifique au prêtre en ce qu’il porte toutes les tensions propres à la vie du troupeau. Il partage comme pasteur aussi bien les joies que les souffrances du troupeau. Il trouve sa joie dans le fait de voir ce troupeau grandir et marcher avec son Seigneur mais cette joie passe par la réalité d’avoir comme Jésus à déposer son âme pour cette portion du troupeau qui lui est confiée : « Le bon pasteur dépose sa vie pour ses brebis » (Jn 10, 11).

Joie et souffrance ne sont pas opposées

Toute action humaine rencontre une opposition qui appelle l’audace et plus cette action est profonde, plus les résistances sont fortes, en particulier en soi. souffrance et joie ne sont pas opposées pour le prêtre comme pour tout homme, car toute vocation se heurte à des obstacles. Spontanément, à nos yeux, soit nous sommes dans la souffrance ; soit nous sommes dans la joie.  Nous ne concevons pas facilement que la joie puisse aller de pair avec la souffrance, comme le souligne un théologien : « la souffrance est le fil dont l’étoffe de la joie est tissée » (H. de Lubac). 


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.