Peut-on changer d'accompagnateur spirituel ?

Réponse du
Père Alain Mattheeuws, s.j.

Bien sûr ! La liberté de chacun est entière.

Comme Jean Baptiste, l'accompagnateur spirituel s'efface devant le Seigneur et devant son action en nous. Il respecte celui ou celle qui veut trouver lumière et force avec un autre frère.

Mais qui dit liberté dit responsabilité. On ne change pas par caprice. On ne cherche pas à en avoir plusieurs. Tout changement doit faire l'objet d'une réflexion et d'une prière. Des difficultés ne signifient pas nécessairement qu’il faut changer : elles peuvent être le signe d'un combat spirituel. Il ne faut pas oublier de "tabler sur le temps" pour voir les fruits d'un accompagnement.


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.