Faut-il encourager sur le chemin de l’appel ?


Quand l’appel de Dieu retentit dans le cœur d’un jeune, c’est toute sa vie qui est en jeu. Comment pouvons-nous les aider à se rendre disponibles pour y répondre ? Comment pouvons-nous éveiller leur liberté ?

« Qui ose dire aux jeunes d'aujourd'hui : "A votre tour de répondre à l'appel de Dieu s'il vous le demande" ? Qui ose les encourager : "N'ayez pas peur ; allez-y" ? Non pour forcer le choix, mais pour éveiller la liberté.

(…) Il est audacieux de dire à quelqu'un : "Dieu t'appelle à devenir prêtre". Mais lui demander : " Est-ce que Dieu ne t'appellerait pas à être prêtre ? " n'est pas faire pression sur lui ni le contraindre, si l’on a de solides raisons de poser la question.

J'ai rencontré des chrétiens fervents qui n'osaient pas imaginer que Dieu puisse les appeler, tant ils se jugeaient indignes d’une telle vocation. S’entendre poser la question leur montrait qu'ils avaient le droit de se la poser. Ou plutôt que l’appel de Dieu pouvait les toucher, eux aussi. Sans pour autant préjuger de leur réponse.

Poser à quelqu'un la question de l'appel de Dieu, c'est lui rendre sa liberté véritable de choix, lui ouvrir la porte d’un dialogue avec Dieu, sachant que l'Eglise, ensuite, aura son mot à dire pour authentifier cet appel.

(…) Dieu, lui, ne cesse d'appeler ; c’est son secret. Sa générosité est sans limite. Par conséquent, nous n'avons pas le droit de penser que dans ce temps de l'Evangile, dans ce temps de l'Eglise où l'Esprit Saint a été répandu sur les nations, Dieu serait avare de ses dons et ne veillerait pas à ce que son peuple ait, à tous moments, les moyens de sa sainteté.

En revanche, il est clair que selon les périodes, les pays, les situations, nous sommes plus ou moins courageux, plus ou moins lucides, plus ou moins disponibles à l'appel de Dieu. Je le répète, la responsabilité de l'appel est liée à l'état du peuple croyant. »


Extraits de l’Entretien sur les prêtres, diffusé sur Radio Notre-Dame en décembre 1990.
Texte paru dans l’hebdomadaire Paris Notre-Dame n°350 du 10 janvier 1991.
Vous trouverez des centaines de documents - imprimés, sonores ou vidéo - du Cardinal Lustiger sur le site de l’Institut Jean-Marie Lustiger - www.institutlustiger.fr


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.