ODV-2016.jpg

Léguer à l’Œuvre des Vocations

legsTÉLÉCHARGEZ NOTRE BROCHURE COMPLÈTE

DES RÉPONSES A VOS PREMIÈRES QUESTIONS

Comment rédiger ou modifier son testament ?

Faire un legs à un organisme consiste à rédiger un testament en mentionnant l’organisme à qui l’on veut transmettre tout ou partie de ses biens.

Le testament doit être écrit entièrement à la main, sur un papier normal, daté et signé (il ne doit jamais être tapé sur ordinateur).
Il peut être aussi rédigé par un notaire devant deux témoins de votre choix.

ATTENTION :
L’Œuvre des vocations n’est pas habilitée à recevoir des legs directement. Il faudra donc spécifier obligatoirement que vous léguez à "l’Association Diocésaine de Paris", dont le siège est à Paris (10, rue du Cloître Notre-Dame, 75004 Paris), en faveur de l’Œuvre des vocations.

En cas de modification légère, vous pouvez ajouter un codicille(une annexe) à votre testament écrit à la main, daté et signé.

Pour être tranquille, il vaut mieux déposer l’original de ce testament chez un notaire de votre choix. Il en assurera la conservation et l’enregistrera au Fichier central des dispositions de dernières volontés.

Que léguer ?

Toutes sortes de biens peuvent être légués : somme d’argent, compte en banque, compte titres, appartement, maison, terrain, mobilier, bijoux, œuvres d’art, voiture, etc. Les besoins sont tels que tous les legs, quelle que soit leur valeur, même très modeste, sont importants.

Vous pouvez léguer à l’Œuvre des Vocations des biens en nue-propriété, laissant l’usufruit à un membre de votre famille ou à un ami, sa vie durant : cette personne pourra habiter ou louer l’appartement et c’est seulement à son décès ou à la fin d’un temps que vous aurez déterminé que l’Œuvre des Vocations sera vraiment propriétaire canonique.

Vous pouvez, bien entendu, exprimer des souhaits particuliers en ce qui concerne l’utilisation des biens que vous léguez. Ils seront suivis scrupuleusement.

Quel type de legs ?

Vous pouvez léguer l’un de ces biens ou tous vos biens, à une seule ou plusieurs personnes ou organismes : on parle de legs particulier, legs universel, legs à titre universel. Dans vos choix, il vous faut tenir compte de vos obligations familiales, c'est-à-dire de ce que vous pouvez faire légalement et de ce que vous souhaitez personnellement.

Quels sont les droits de succession dus à l’Etat ?

Un legs à l’Église est totalement exonéré de droits de succession ou de donation.

Comment se règle la succession ?

C’est votre notaire, celui chez qui vous avez rédigé ou déposé votre testament, qui est chargé de régler le dossier de succession. C’est en général lui qui prévient le diocèse de l’existence d’un legs en sa faveur.

A qui s’adresser ?

Un conseil ou une demande de rendez-vous pour aborder une question particulière, vous pourrez être accompagné (e) dans l’élaboration de votre projet.
Vous pourrez également rencontrer en toute confidentialité, un prêtre et un conseiller en libéralités.

legsMadame Emily Dubroeucq
Œuvre des Vocations
15 rue des Ursins 75004 Paris
01 78 91 93 26
Lui envoyer un message

Déductions fiscales au titre de l'impôt sur le revenu

Votre don est déductible à hauteur de 66% de son montant.

• par chèque à l’ordre de Œuvre des Vocations à adresser à :
Œuvre des Vocations
15 rue des Ursins
75004 Paris

•en ligne : soutenir.mavocation.org

• Exemples :

Votre don Coût réel après déduction fiscale
68 € 23 €
136 € 46 €
476 € 162 €

Déductions fiscales au titre de l’ISF

Votre don est déductible à hauteur de 75% de son montant. Il sera affecté à la protection sociale des séminaristes (+ de 20% de notre budget).

• par chèque à l’ordre de la « Fondation Nationale pour le Clergé » à adresser à :
Œuvre des Vocations
15 rue des Ursins
75004 Paris

•en ligne : fondationduclerge.com
Cliquez sur « faire un don », puis allez dans la rubrique « affectation » et sélectionnez dans le menu déroulant « ŒUVRE DES VOCATIONS »

Un reçu fiscal vous sera envoyé.