Ordinations sacerdotales à Nanterre - 24 juin 2017

 

Par l’imposition des mains et le don de l’Esprit Saint,
Monseigneur Michel Aupetit, Évêque de Nanterre,
a ordonné prêtres
Philippe-Emmanuel Saudraix, Victor Vincelot, Côme de Jenlis et Vincent Balsan (MEP),

le Samedi 24 juin 2017
à la cathédrale Sainte-Geneviève de Nanterre à 10h00.

 

  • 1-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (21).jpg
  • 1-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (22).jpg
  • 1-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (24).jpg
  • 2-ordinations-nanterre.jpg
  • 3-Ordinations24-06-2017-14.jpg
  • 6-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (27).jpg
  • 6-Ordinations24-06-2017-15.jpg
  • 8-.jpg
  • 8-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (30).jpg
  • 10-Ordinations24-06-2017-59.jpg
  • 12-ordinations-nanterre.jpg
  • 12-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (48).jpg
  • 15-ordinations-nanterre.jpg
  • 16-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (49).jpg
  • 17-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (62).jpg
  • 18--2-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (69).jpg
  • 18-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (69).jpg
  • 18-ordinations-sacerdotales-IDF-2017  (72).jpg

 

video

 

Philippe-Emmanuel Saudraix

Après avoir grandi à Fontenay-aux-Roses puis près de Grenoble, Philippe-Emmanuel est revenu en région parisienne pour des études de lettres et surtout d’histoire. C’est alors qu’il est devenu chrétien : une expérience spirituelle décisive, la décision de remettre sa vie au Christ, trois ans de catéchuménat, puis il a reçu le sacrement de baptême à la Vigile Pascale 2006 à Paris. Dans la prière, il lui est venu qu’il fallait qu’il transmette ce qu’il avait reçu, en servant l’Église. Il a alors discerné avec le service diocésain des vocations et il est entré à la maison Madeleine Delbrêl en septembre 2010. Après deux ans au séminaire Saint-Sulpice, Mgr Daucourt l’envoie poursuivre sa formation au Séminaire pontifical français à Rome.

Témoignage de Philippe :

"À l’époque de ma conversion, j’ai été bouleversé par la figure du Bx Charles de Foucauld, à la fois par sa prière (« Père, fais de moi ce que tu voudras ») et par sa quête de l’humilité. Normalien, agrégé, bientôt docteur, je rêvais de fonder une famille et d’enseigner l’histoire, tout en ayant un engagement chrétien. Pourtant, deux mois après mon baptême, je prenais acte du fait que j’étais peut-être appelé à devenir prêtre. Or, j’étais presque installé dans la vie, j’avais un métier qui me plaisait beaucoup : le plus difficile a été de faire confiance à Dieu et à l’Église, en acceptant de renoncer à ce que j’avais déjà pour faire la volonté de Dieu, sans maîtriser ce que sera ma vie. De fait, j’ai vécu la propédeutique comme une libération : c’était un cadeau que de me permettre de fonder ma vie sur le Christ ! Après cinq années de séminaire, la voie de l’humilité me paraît plus que jamais la meilleure car de manière privilégiée, elle m’assure que ce n’est pas ma volonté propre que j’accomplis, mais que ce que je veux, c’est Dieu qui le veut."

Premières messes :

Dimanche 25 juin : 11h15 à Saint-Clodoald (Saint-Cloud)

Mardi 27 juin : 18h45 à Saint-Étienne du Mont (Paris)

Mercredi 28 juin : 18h30 à Saint-Joseph de Montrouge

Vendredi 30 juin : 18h45 à Saint-Sulpice (Paris) : messe concélébrée avec les ordonnés de l'année passés par le séminaire Saint-Sulpice

Samedi 1er juillet : 11h à Notre-Dame de Bonne Délivrance (Neuilly) : messe concélébrée avec les ordonnés de l'année du diocèse

Samedi 1er juillet : 18h30 à Saint-Martin de Meudon

Samedi 8 juillet : 18h30 à Saint-Pierre Saint-Paul (Fontenay-aux-Roses)

 

Victor Vincelot

Victor Vincelot vient de Colombes. À la fin du collège, il a ressenti l’appel à devenir prêtre. En 2009, après son baccalauréat, il entre alors en année de fondation spirituelle à la Maison Madeleine Delbrêl (Neuilly-sur-Seine). L’année suivante, il entre au séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux, où il passe six années. Au milieu de sa formation, il a l’occasion de passer un an au Maroc en tant que coopérant. Durant le séminaire, il a été envoyé en insertion dans les paroisses d’Asnières, Bourg-la-Reine et Garches.

 

 

Premières messes :

Dimanche 25 juin à 10 heures en l’église Saint-Louis de Garches

Mardi 27 juin à 19 heures en l’église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours d’Asnières-sur-Seine (Messe concélébrée avec le père Côme de Jenlis)

Jeudi 29 juin à 19 heures en l’église Saint-Urbain de La Garenne-Colombes

Vendredi 30 juin à 18 heures 45 en l’église Saint-Sulpice de Paris (Messe concélébrée par les nouveaux prêtres issus du Séminaire Saint-Sulpice)

Samedi 1er juillet à 11 heures en la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Délivrance de Neuilly-sur-Seine (Messe concélébrée par les quatre nouveaux prêtres du diocèse)

Dimanche 2 juillet à 11 heures en l’église Saint-Gilles de Bourg-la-Reine

 

Côme de Jenlis

Côme de Jenlis a vécu quelques années à Boulogne-Billancourt, Clamart et Dijon, mais c’est surtout à Meudon qu’il a ses racines. Après un baccalauréat général à l’Institut Notre-Dame de Meudon, il entre en année propédeutique à la Maison Madeleine Delbrêl. Il suit ensuite le premier cycle de Philosophie au séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux. Après, il part un an en coopération à Hong-Kong grâce aux Missions Étrangères de Paris. À son retour, il reprend ses études en second cycle de Théologie au séminaire. Il a été en insertion dans les paroisses d’Asnières, de Courbevoie et de Bourg-la-Reine.

Témoignage de Côme :

"J’avais douze ans lorsque je me suis posé pour la première fois la question de la vocation sacerdotale. Et je n’étais pas hostile à une telle vocation. L’adolescence fut donc une longue période pour mûrir comme homme et comme chrétien. C’est à dix-huit ans, que je donnai une première vraie réponse à Dieu. En entrant en année propédeutique j’étais sûr de vouloir être prêtre… Ce fut moins le cas pendant cette même année. Car il ne s’agit pas d’abord de ma volonté. En effet, ce qui crée vraiment en moi le désir de me donner à Dieu, c’est l’expérience qu’il m’aime. Telle est la vraie certitude. Et je ne vois pas d’autre réponse que me donner totalement pour le faire connaître à d’autres. On ne donne pas une partie de soi, mais toute sa vie pour le service de Dieu et des hommes. Par la grâce du Saint-Esprit et par mandat de l’Église, je n’aurai plus d’autre préoccupation que la sainteté de tous."

Premières messes :

Dimanche 25 juin à 9h30 et 11h en l'église Saint-Gilles de Bourg-la-Reine

Lundi 26 juin à 19h en l'église Saint-Pierre-Saint-Paul de Courbevoie

Mardi 27 juin à 19h en l'église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours d'Asnières (Messe concélébrée avec Victor Vincelot)

Mercredi 28 juin à 12h15 en l'église Notre-Dame de l'Assomption de Meudon

Jeudi 29 juin à 12h15 en l'église Saint-François d'Assise d'Antony

Vendredi 30 juin à 18h45 en l'église Saint-Sulpice de Paris (Messe concélébrée par les nouveaux prêtres issus du séminaire Saint-Sulpice)

Samedi 1er juillet à 11h en la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Délivrance de Neuilly (Messe concélébrée par les 4 nouveaux prêtres du diocèse)

 

Vincent Balsan (MEP)

Vincent est le cinquième d’une famille de six enfants. Né en Provence, il a vécu majoritairement dans le diocèse de Nanterre, à Neuilly-sur-Seine, où il a fait des études de droit et de commerce. Après un service de volontariat en 2007 en Chine, il suit le parcours de fondation spirituelle de la Maison Madeleine Delbrêl, et il entre au séminaire, en vue des Missions Étrangères, tout en étant en lien avec son diocèse. Après son ordination, il retournera à Rome, où il vit depuis quatre ans pour achever une licence en théologie biblique. Ensuite, c’est en Asie, à Taïwan, qu’il se mettra au service de l’Église qui y réside.

 

Témoignage de Vincent :

"Mes parents m’ont appris à regarder avec respect l’Église, ou plus exactement, l’Église était le prolongement de la famille et je m’y suis toujours senti chez moi. Cela ne m’avait pas pour autant donné envie d’être prêtre : je voulais avoir une famille nombreuse, une grande maison et être mon propre patron ! De nombreuses années passées chez les Scouts Unitaires de France ont aussi fortement contribué à la croissance de ma foi. J’y ai découvert le sens du service, de la gratuité, de l’amitié et de la beauté de la prière."

Premières messes :

Dimanche 25 juin, à 11 heures 15, en l’église Notre-Dame de Boulogne

Lundi 26 juin, à 12 heures 15, en l’église Saint Jean-Baptiste de Neuilly

Mardi 27 juin, à 9 heures, en l’église Saint-Maurice de Bécon

Mercredi 28 juin, à 7 heures, en la chapelle des Missions Étrangères de Paris

Jeudi 29 juin, à 19 heures, en l’église Sainte Marie-Magdeleine du Plessis-Robinson

Samedi 1er juillet, à 11 heures, en la chapelle Notre-Dame de Bonne Délivrance de Neuilly (Messe concélébrée par les 4 nouveaux prêtres du diocèse)

Dimanche 2 juillet, à 11 heures, en l’église Notre-Dame de Louviers

 

Pour comprendre la cérémonie des ordinations

Pour les familles et amis des ordinands qui souhaiteraient se préparer à bien vivre la cérémonie et comprendre le sens des différents rites, vous trouverez ici un commentaire du déroulement des ordinations sacerdotales.

Le Séminaire Saint-Sulpice à Issy-les-Moulineaux

Le Séminaire Saint­ Sulpice accueille aujourd’hui une quarantaine de séminaristes provenant d’une douzaine de diocèses d’Ile ­de-France et de province. Des séminaristes du diocèse de Nanterre y sont actuellement en formation.

 

video

 

En savoir plus sur le Séminaire Saint Sulpice...

 

A lire, à voir, à écouter...

> Prêtre diocésain à Nanterre


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Oeuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don à l’ODV

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.