Attendre dans la joie

Retraite de l'Avent avec le Père Vincent Thiallier

 

Mardi 12 décembre : Attendre dans la joie

 

Voir toutes les méditations

 

"Tu as promis, Dieu tout puissant, d’envoyer un sauveur à tous les peuples de la terre ; donne-nous la grâce d’attendre dans la joie le jour glorieux de sa naissance."
Collecte du mardi de la deuxième semaine d'Avent

Dans une boulangerie, un calendrier de l’Avent, constitué de petits boites en cartons contenant probablement quelques sucreries, est présenté avec cette annonce : « Pour patienter avant Noël ». Pourquoi ce verbe patienter me paraît inapproprié ? Si la patience est une vertu et une qualité, elle suppose que le temps pendant lequel elle s’exerce est un désagrément. Il convient de faire passer le temps, ou de le tuer. C’est ce qu’on fait en général en feuilletant distraitement un magazine chez le coiffeur. Patienter suggère une certaine passivité. Le verbe attendre est plus approprié à l’Avent, car il suppose un dynamisme, une tension vers ce qui doit advenir. Il est associé à la promesse d’un événement dont la joie se fait déjà ressentir. « Attendre dans la joie » correspond bien à la situation du Chrétien tourné vers la venue du Christ.
Les quelques friandises proposées dans le calendrier de l’Avent de cette boulangerie font pâle figure à côté de la joie que l’Enfant de la crèche nous communique déjà.

Copyright Musique :

Extrait du CD « Cantate Jérusalem » – Avent – Noël – Temps ordinaire
Chants des Fraternités monastiques de Jérusalem
  ADF - Bayard Musique

 


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.