Retraite de Carême avec Mgr Beau

 

Mercredi des Cendres : Se laisser entraîner dans un acte de foi

 

 

Je suis le Seigneur ton Dieu, je t’instruis pour ton bien, je te conduis par le chemin où tu marches.
(Isaïe 48, 17)

Nous voici entrés dans un temps de retraite, une retraite dans la ville, une retraite au milieu de toutes nos activités. Que va-t-il arriver de nouveau durant ce temps ? D’abord, un acte de foi. L’acte de foi est indispensable pour se mettre en route. Chacun, nous arrivons pour ce temps de retraite avec ce qui nous marque, ce qui va nous marquer, ce qui va se passer durant ce temps de Carême. Vous pouvez être dans l’inquiétude. Sur votre route, vous pouvez vous demander si vous êtes sur le bon chemin. Certains d’entre vous avancent dans la confiance.

Prendre ce temps de retraite, c’est écouter les motions intérieures qui nous habitent, nos joies, nos espérances, nos tristesses. En même temps, il faudrait que nous disions : « Nous allons vivre ce Carême et faire que Dieu puisse réaliser en nous ce qu’il a envie de réaliser. »

L’acte de foi de ce début de retraite est de ne pas laisser les inquiétudes ou les enfermements, sa propre volonté, ses doutes ou sa tristesse prendre le pas sur nous-mêmes. C’est dire simplement : « Père, je m’abandonne à toi, je te donne ce Carême et je suis sûr que c’est une chance pour moi aujourd’hui de m’engager sur cette route pour qu’il m’advienne selon ta Parole », pour qu’ensemble nous puissions célébrer la victoire de Pâques, la victoire de la Résurrection.

Comme la Vierge Marie, aujourd’hui osons dire au Seigneur : « Qu’il me soit fait selon ta Parole. » (Lc 1, 38)

 

CD

Copyright Musique :

Extrait de "Veni" - CD du groupe Dei Amoris Cantores,
Chant : Puisque seul l’amour nous attend - compositeur : Tanguy Dionis du Séjour
Éditeur : Deiamoriscantores.com