slide-synode-jeunes ordinations-diaconales slide-vie-consacree-madeleine-delbrel2 iStock_000029663874_XXXLarge a-chacun-selon-sa-grace slider-odv-don
preload image preload image

Jeunes de 16 à 30 ans, exprimez-vous sur la foi et le discernement des vocations

Ordinations diaconales : portons-les dans nos prières

DISCERNER UNE VIE CONSACRÉE DANS L’ESPRIT DE MADELEINE DELBREL

Propositions pour discerner : découvrir ce qui existe sur votre diocèse

Chacun selon sa grâce !

Soutenez la formation de vos futurs prêtres !

10 mars : Quand un lieu d’échec devient un lieu d’amour

 

Lire la méditation

Retraite de Carême avec Mgr Beau

 

10 mars : Quand un lieu d’échec devient un lieu d’amour

 

Voir toutes les méditations

 

Quiconque a marché dans les ténèbres sans voir aucune lueur, qu’il se confie dans le nom du Seigneur, qu’il s’appuie sur son Dieu. (Isaïe 50, 10)

Dieu s’est fait homme pour guérir et pour sauver les hommes.

Qu’est-ce que Dieu veut pour nous ? La terre de notre humanité peut nous sembler pleine de lieux d’échecs, de lieux de blessures. Mais lorsque nous regardons l’action de Dieu, nous voyons que là où nous étions esclaves, Dieu nous fait traverser la Mer Rouge pour nous conduire à la liberté *. Nous voyons que même là où le mal semblait dominer, Dieu a ouvert un passage. Oui, avec Dieu, le mal n’a jamais le dernier mot.

Lorsque nous contemplons Jésus ressuscité qui porte les plaies de sa passion, qui porte les plaies de sa mort, de sa crucifixion, cela ouvre pour nous un chemin. Simplement, il ne faut pas vouloir et rêver que notre humanité soit une humanité sans cicatrices, sans blessures. Nous porterons nos échecs toute notre vie. Mais lorsque nous mettons nos mains dans les plaies du Christ, dans les plaies de sa passion, alors nous découvrons que là où il y a eu échec et souffrance, Dieu a ouvert un passage, un passage d’amour, un passage de vie.

Il faut donc renoncer à avoir une sorte de paix artificielle qui serait une paix sans épreuve. Il faut accepter d’entrer, par la passion du Christ, par les plaies du Christ, dans un chemin de vie, dans un chemin d’amour, dans une grande aventure.

Ce Carême est le lieu où nous voyons que les blessures de l’humanité sont portées par le Christ et dans son amour et que le Christ dans sa résurrection nous a sauvés et a ouvert un passage à travers celle-ci.

Même les lieux de nos échecs peuvent devenir des lieux de passage de vie, car notre Dieu est tout-puissant.

* Voir Livre de l’Exode, chapitre 14, 15-31

CD

Copyright Musique :

Extrait de "Veni" - CD du groupe Dei Amoris Cantores,
Chant : Puisque seul l’amour nous attend - compositeur : Tanguy Dionis du Séjour
Éditeur : Deiamoriscantores.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.