Une Lettre de sainte Bernadette de Lourdes

Léontine Mouret, une grande amie de Bernadette, aspire à entrer au noviciat de Nevers : mais elle n’a que dix-sept ans, et son père voudrait qu’elle attende encore. Bernadette presse M. Mouret de laisser partir Léontine avec elle « dans peu de temps ».

A Monsieur Mouret, 26 mai 1866

Monsieur,

Ne soyez pas étonné si vous recevez une de mes lettres. Connaissant le vif désir qu’a votre fille d’entrer en communauté depuis si longtemps, je viens vous engager à lui accorder un consentement qui fera son bonheur. Je comprends que c’est un grand sacrifice pour un père et une mère de se voir séparés d’une fille chérie, mais soyez généreux pour le bon Dieu, qui ne se laisse jamais vaincre en générosité, et puisqu’il le demande, soyez libéral envers lui et il le sera pour vous, je vous assure qu’il vous dédommagera des petits sacrifices que vous ferez, et un jour, vous serez bien aise de lui avoir donné votre enfant, que vous ne pouvez mieux placer qu’entre les mains du Seigneur.

Vous feriez de plus grands sacrifices pour la confier à un homme qui peut-être vous serait inconnu et la rendrait malheureuse, et vous la refuseriez au Roi du ciel et de la terre ? Oh ! non, Monsieur, d’abord, vous avez des sentiments trop pieux pour agir ainsi, et je crois au contraire que vous devez remercier le Seigneur, car c’est une bien grande grâce qu’il vous fait ainsi qu’à votre fille qui le comprend très bien.

Je vous prie donc de vous décider le plus tôt possible, car si vous voulez la laisser partir avec moi, ce sera dans peu de temps. Nous ferons le voyage ensemble plus agréablement et, arrivées à Nevers, nous nous habituerons plus vite.

Léontine ne veut pas partir sans avoir vu Bétharram, ce qui fait que Marie ne rentrera que mercredi prochain ; pour Léontine, nous la garderons jusqu’à ce que vous soyez venu pour décider la chose.

Recevez, Monsieur, l’assurance des sentiments respectueux de votre très humble servante.


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.