logo facebook


Le monastère invisible

Monseigneur Matthieu Rougé

Le cœur contemplatif de notre diocèse

Parmi mes belles premières découvertes, dans notre diocèse de Nanterre, il y a ce « monastère invisible » qui, depuis dix ans, se mobilise spirituellement, en particulier pour les vocations.

Je crois profondément que le cœur de notre vie est la prière. Nous avons la grâce d’avoir des moniales visibles à Vanves. La présence de leur communauté, comme celle d’autres congrégations religieuses et le souvenir du premier Carmel de France conservé à la cathédrale par la si belle statue de Notre-Dame des Champs, constitue une invitation à entrer de manière analogue bien qu’invisible dans la louange et la supplication.

Tout commence toujours par la louange : comment ne pas rendre grâces à Dieu pour la beauté de la vie baptismale, consacrée, sacerdotale et pour les appels de Dieu effectivement accueillis ? C’est sur le sol fécond de la louange, des dons reconnus et célébrés, que peut se développer de manière féconde la supplication, l’ouverture du cœur pour que l’œuvre du Seigneur porte davantage de fruits.

Puisse notre monastère invisible ne pas cesser de s’agrandir et de s’approfondir !

Monseigneur Matthieu Rougé
Evêque de Nanterre

Dans les Hauts de Seine

Le monastère invisible

Depuis 2008, à la demande de certaines paroisses, le Service Diocésain des Vocations (SDV), en accord avec l’Evêque de Nanterre, a décidé de proposer le lancement d’un monastère invisible qui rassemblerait sur les paroisses ceux qui portent dans la prière le souci des vocations sacerdotales et religieuses.

"Pour appeler des prêtres, des religieux et des religieuses, le Christ a besoin de notre collaboration. Nous sommes tous concernés pour relayer ces appels et soutenir ceux qui les entendent et y répondent.", telle est la mission que notre évêque confie aux membres du Monastère.

Télécharger l'affiche en grand format

Comment participer ?

  • Une information a été donnée à tous les curés du diocèse de Nanterre, chacun étant bien sûr libre de proposer ou non cette initiative dans sa paroisse.
  • Le SDV prépare et envoie aux paroisses qui se sont inscrites un bulletin (pour le moment, 3 sont prévus dans l’année). Ce bulletin est un soutien pour la prière et la réflexion des priants ; il contribue à développer un sentiment de communion dans le diocèse.
  • Une journée de récollection des priants du Monastère Invisible a lieu chaque année, au mois de janvier.

« Chers priants du monastère invisible, j’ai toujours été très touché par le témoignage de ceux qui prient pour les vocations, pour les séminaristes et pour les prêtres. Je suis convaincu que c’est la prière, votre prière, qui rend fécond notre ministère. Priez ! Priez pour que les jeunes prêtres arrivent à s’insérer avec souplesse dans la paroisse qui leur est donnée et entrent dans l’abondance de la grâce que Dieu a préparée pour eux ! »

Père Paul WIEDEMANN-GOIRAN, vicaire stagiaire
Extrait du Bulletin n°11 du Monastère Invisibles
des Hauts de Seine - octobre 2011

A lire, à voir, à écouter...

Chaque année, les « priants » du Monastère invisible se retrouvent pour vivre ensemble une journée de recueillement, de prière, de découverte et d'amitié. Après avoir marché sur les traces du Saint Curé d'Ars (2010), puis fait une halte vivifiante avec Saint Vincent de Paul (2011), ils ont mis leur pas dans ceux des Bienheureux époux Martin (2012) et de Franz Stock (2013). En 2014, ils se sont rendus au Séminaire des Carmes à Paris, puis se sont réunis autour de Madeleine Delbrêl  en 2015, et ont découvert les Missions Etrangères de Paris en 2016. En 2017, ils se sont placés à l'ombre de Sainte Geneviève. En 2018 découverte du "séminaire des barbelés" et de la Cathédrale de Chartres.

> Journée de récollection 1er février 2020 : 
Enseignement de Mgr Matthieu Rougé

> 2018 : 
Le Monastère Invisible à Chartres

> 28 janvier 2017 : 
Le Monastère Invisible à l'ombre de Sainte Geneviève

> 30 janvier 2016 : 
Le Monastère Invisible aux Missions Etrangères de Paris

> 8 mars 2015 : 
Le Monastère Invisible autour de la figure de Madeleine Delbrêl

> 30 mars 2014 : 
Le Monastère Invisible au Séminaire des Carmes

Ordinations 2020