logo facebook

Prêtre diocésain à Saint-Denis

Saint-Denis


Le responsable du Service des Vocations jeunes hommes de Saint-Denis


Père Jean-Christophe HELBECQUE

Père Jean-Christophe HELBECQUE
Lui écrire

1, 2, 3… 93 Vocations !

Père Jean-Christophe Helbecque

Père Jean-Christophe Helbecque,
Délégué au service diocésain des vocations

Depuis plusieurs mois, elle se répand partout dans les églises de notre diocèse, dans nos familles et nos maisons, elle se partage, elle réveille et elle bouscule, elle réjouit et même elle interpelle : la prière pour les vocations !

Nous (re-)découvrons avec étonnement et simplicité ce que vivent les premiers chrétiens dans les Actes des Apôtres. Pour annoncer l’Évangile aujourd’hui, nous avons besoin que chaque baptisé ose répondre à l’amour de Dieu et à son appel : appeler, prier, encourager, marcher ensemble, témoigner les uns pour les autres, répondre et engager sa vie !

En contemplant l’icône de Jésus et son ami, partagée dans les cent-cinquante boîtes à prière qui labourent le diocèse et sur les milliers d’images de prière que chacun peut recevoir et partager, j’aime me reconnaître en cet homme que Jésus tient par l’épaule, comme son ami. Par notre baptême, nous aussi avons reçu la Parole de Dieu, pour arroser avec patience et témoigner avec joie, auprès des personnes qui nous entourent : famille, amis, collègues, paroissiens, voisins…

Si l’Église se réduisait à Jésus, ou aux douze apôtres, comment l’Évangile pourrait-il être annoncé ? Les saints connus et inconnus et tous les baptisés dont nous faisons partie ont reçu le même appel que Pierre et Paul, la Vierge Marie ou Denis.

Et toi, comment veux-tu porter Dieu aux hommes ? Quels sont tes talents et tes compétences, qui sont tes amis et quel est ton prochain ? Comme à Simon-Pierre, premier des apôtres, Jésus t’adresse une invitation : « M’aimes-tu ? […] Alors, suis-moi ! »

Comme de bons jardiniers, cultivons la vocation de chacun. En frères et sœurs attentifs, appelons chacun à révéler le don de Dieu en lui. Dans le 93, en 2020, Jésus appelle tous les baptisés à répondre à son appel et à le suivre : « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés ! ».


Pour le service des hommes et de l’Église

célébration d'ordination

J’ai rencontré le Christ assez jeune. J’ai eu la chance d’être baptisé bébé et d’aller au catéchisme, mais je crois que ma rencontre personnelle avec Jésus a eu lieu au début du collège lors d’une messe, alors que je ne n’y allais que très peu à l’époque. J’en suis ressorti avec une certitude : il se passe quelque chose de grand dans le chœur, je veux en être !

A partir de ce moment-là et après l’avoir dit au prêtre qui célébrait, je suis revenu chaque semaine pour écouter ce qui se disait et découvrir davantage le Christ à travers le service de l’autel. Cela n’a pas empêché d’autres périodes d’éloignement en grandissant, mais celui qui s’éloigne dans ces cas-là c’est moi et pas Jésus. Jusqu’à aujourd’hui il a toujours su venir me rechercher !

Je n’ai pas d’Évangile préféré. Lorsque j’étais plus jeune, je me souviens que celui de saint Marc me plaisait. Il est court et on peut donc parcourir la vie du Christ d’une seule lecture. Celui de saint Luc, et notamment les récits autour du mystère de l’incarnation, est très porteur également. Aujourd’hui j’aurai tendance à avoir un petit faible pour saint Jean.

Ma réponse n’a pas été immédiatement de devenir prêtre. Il s’agissait déjà d’être chrétien. J’ai continué à cheminer en faisant mes études, en participant à l’eucharistie, en servant l’autel, en me préparant sérieusement au sacrement de confirmation. Avec le temps j’ai compris que le Christ attendait peut être un peu plus de moi et j’ai choisi pendant une année de discerner pour savoir quel appel il m’adressait. En priant, en étant accompagné spirituellement et avec des temps de retraite, j’ai progressivement compris qu’Il m’appelait peut-être à donner ma vie pour les autres et pour son Eglise.

Le 21 septembre, le Christ a fait de moi un diacre, un serviteur de tous, en vue de devenir prêtre et de commencer alors un nouveau chemin avec lui pour le service des hommes et de l’Église. Suivre Jésus, ce n’est donc que le début !

Rémy Pignal,
séminariste pour le diocèse de Saint-Denis

Témoigner : comment mettre en œuvre cette expérience simple ?

lycéens du diocèse à Taizé autour de leur évêque

Pour découvrir sa vocation, chacun a besoin de temps et de nombreuses rencontres. Ainsi, celui qui témoigne s’ouvre aux autres en racontant ce qu’il a déjà reçu, découvert, et chaque bénéficiaire du témoignage apprend à reconnaître les signes de l’amour de Dieu pour tous.

Cette année, nous vous invitons à partager tout simplement votre témoignage et à en recevoir tout plein d’autres en cadeau !

Se retrouver en petit groupe (5 à 8 pers.). On se présente brièvement. Puis chacun à son tour prend la parole, et les autres l’écoutent en silence (environ 5 min. chacun). Voici les trois questions qui servent de guide :

1. Sa rencontre. Raconter comment j’ai rencontré Jésus. Qui est-il pour moi ? Comment je l’appelle ? Quel Évangile me parle le plus…

2. Ma réponse. Présenter ma réponse à l’appel du Seigneur. Ce qui a changé dans ma vie ? Quels choix j’ai fait pour vivre en chrétien, pour suivre Jésus ? Comment je décrirais ma vocation, ma place dans l’Église et dans le monde, et ma manière de servir le prochain.

3. A suivre… Suivre Jésus, ce n’est jamais fini, et ça nous bouscule ! Comment je continue à répondre à son appel, à découvrir ma vocation : changements, projets, désirs, questions, appels, …

Pour conclure, chacun peut retenir ce qui l’a touché, ce qui a résonné avec sa propre vie : Dieu m’appelle aujourd’hui encore !

La vocation du chrétien ne se limite pas à la prière et ne s’enferme pas entre quatre murs… Dieu nous appelle progressivement : comme humains, à aimer et à vivre les uns avec et pour les autres ; comme baptisés, à devenir disciples et apôtres de Jésus, des saints ; avec nos compétences, à travailler et à nous engager dans notre métier, des associations, des projets… ; dans nos relations, à faire un choix de vie, durable et fécond : mariage et vie de famille, célibat consacré, vie religieuse ou monastique, ministère ordonné de diacre, de prêtre ou d’évêque.

Le service des vocations propose :

  • Le groupe de recherche vers le ministère presbytéral accompagne plusieurs jeunes hommes des diocèses de Saint-Denis et Créteil, pour discerner l’appel à devenir prêtre diocésain.
  • Le groupe Samuel (garçons 15-20 ans) accueille des ados et jeunes qui envisagent une vocation consacrée.
  • L’année Saul (20-30 ans) offre un chemin de discernement pour une vocation chrétienne : prière avec la Parole de Dieu, accompagnement personnel, retraites en abbaye.

Contact : Père Jean-Christophe Helbecque - 06 03 76 42 62

Agenda :

  • Dimanche 7 juin à Epinay et Villetaneuse : Marche des Vocations

  • Samedi 13 juin 10h30 à St Pierre de Bondy : Vœux définitifs de sœur Théonisa (originaire de Noisy-le-Sec), dans la Communauté des Sœurs de l’Assomption

  • Vendredi 26 juin : Priez pour les prêtres de notre diocèse, tous rassemblés autour de notre évêque pour un temps fraternel d’échange et de prière.

  • Dimanche 6 septembre en la Basilique Saint-Denis à 15h30 : Ordination sacerdotale

  • Dimanche 11 octobre : Grande fête diocésaine de la Saint-Denys, autour de notre évêque, pour annoncer la Joie de l’Évangile !

Voir les propositions du Service des Vocations de Saint-Denis


Ordinations 2019

Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise