Prêtre diocésain à Versailles

Versailles


Les responsables du Service des Vocations jeunes hommes de Versailles


Père Mathieu de Raimond
Père Mathieu de Raimond
Lui écrire


Père Pierre Amar
Père Pierre Amar
Lui écrire


« … Reposez-vous un peu » (Mc 6, 31)

Père Matthieu Dupont

Père Matthieu Dupont,
Recteur du séminaire de Versailles

Chers amis,
Au cœur du second semestre, les séminaristes sont toujours heureux de laisser résonner en eux ces mots bien réconfortants de Jésus. En effet, la vie au séminaire est dense. Elle appelle la persévérance dans l’effort intellectuel, la disponibilité à la conversion ou encore à la confrontation fraternelle. Quels sont les enjeux des temps de repos et de vacances au séminaire ?
Le temps de la « sédimentation ». Le temps des vacances est un temps béni, un temps au rythme différent qui permet aux séminaristes de vérifier leur enracinement dans le Christ. Le cadre du séminaire n’est plus là pour les soutenir. Ils peuvent prendre le temps de laisser advenir en eux ce que le Seigneur a réalisé. Dans ce cahier intérieur, Hugues nous confie l’importance de l’intimité avec Jésus vécue lors des retraites estivales.
Le temps des relations renouvelées. Le temps des vacances est aussi le temps des retrouvailles avec les proches, la famille et les amis. L’attitude des séminaristes évolue peu à peu avec leur avancée vers le sacerdoce. C’est le même et c’est un autre qui rejoint ses proches l’été. Je vous invite à lire le témoignage de Paul.
Le temps de la mission. C’est peut-être pour nous l’aspect le plus évident de ces temps de vacances des séminaristes : être au service de la mission. Gabriel nous donne son témoignage missionnaire en Ethiopie ; découvrez d’autres photos dans ces pages diocésaines. Ces temps de mission sont l’occasion pour les séminaristes de goûter la joie de la charité pastorale en se donnant aux autres. Ils rappellent aux séminaristes le sens même de leur formation.
Heureux de savoir compter sur votre prière, dans l’action de grâce pour les ordinations sacerdotales et diaconales à venir pour notre diocèse.
Bien fraternellement,

Se reposer, se détendre, se réjouir…

Se reposer,
se détendre, se réjouir…

À travers leurs témoignages, Paul, Hugues et Gabriel évoquent un aspect de leur été.

Durant notre formation vers le sacerdoce, beaucoup de choses se jouent aussi en dehors du séminaire, pendant nos vacances. Dernièrement, ce fut pour moi l’occasion de prendre un temps de retraite en abbaye pour me laisser regarder par Dieu. Me sachant aimé de Lui, je l’ai invité à visiter chaque aspect de ma vie : mes désirs, mes joies, mes peurs. Entraîné par le rythme de la prière des moines, j’ai perçu peu à peu la voix de Dieu qui se fait entendre dans le silence. À l’écart de toute distraction, je l’avise et Il m’avise… C’est par ce climat de paix que je peux parcourir ce qui compose ma vie et prendre les petites ou les grandes décisions, appuyé sur le roc qui est le Christ. Au fur et à mesure, le dialogue se simplifie : Seigneur tu sais tout, tu sais bien que je t’aime, prend les rênes de ma vie ! J’ai quitté l’abbaye certain que, malgré mes infidélités, le Christ, lui, restera toujours fidèle. Alors : « Puisque l’Esprit est notre vie, marchons sous la conduite de l’Esprit. » (Ga 5,25).

Hugues,
en 2e année de théologie au Studium de Notre-Dame-de-Vie.

Se reposer,
se détendre, se réjouir…

Les examens finis, le séminariste, en bon étudiant, a droit à des vacances. Après un temps de service, nous partons retrouver nos familles et nos amis. Chaque été, je suis très heureux de pouvoir passer du temps avec mes frères et sœurs ainsi que mes parents : quelle joie de retrouver la vie quotidienne familiale dans le cadre particulier des vacances ! La complicité, les jeux, les rires, les vieilles habitudes mais aussi les uns et les autres qui grandissent, l’arrivée des neveux et nièces : tout ceci permet que nous reformions la petite communauté dans laquelle nous avons grandi et où mon désir de devenir prêtre a mûri. Ainsi, les vacances sont pour moi l’occasion d’un retour aux sources déterminant pour continuer à avancer sur le chemin de la vie avec Dieu. La famille est le lieu par excellence de la fête où le simple fait d’être ensemble est un motif pour se réjouir. La joie est décuplée quand ce temps est l’occasion de retrouver aussi les cousins et les grand-parents.

Paul,
en 1ère année de théologie au Studium de Notre-Dame-de-Vie.

L’été dernier, j’ai eu la grâce de partir un mois en Éthiopie, envoyé avec quatre jeunes par l’AED – Aide à l’Église en Détresse –. Cette mission voulait nous permettre de découvrir, en nous mettant à son service, le visage d’une Église catholique en détresse, pas tant à cause d’un contexte de persécution en Éthiopie mais plutôt en raison d’une situation de grande pauvreté, tant matérielle qu’humaine. Ce fut l’occasion pour moi de rencontrer une belle communauté catholique, d’une jeunesse et d’un dynamisme qui contrastent avec son état de petite minorité, dans un pays historiquement orthodoxe et où l’islam progresse fortement. Au-delà de la beauté des paysages et des splendeurs d’une civilisation millénaire, j’ai été impressionné par la vitalité et la générosité de ces catholiques qui, malgré leur petit nombre, s’engagent dans l’évangélisation comme dans le service des plus pauvres avec une grande espérance.
Une expérience particulièrement marquante a été la semaine que nous avons vécue avec des pères missionnaires, dont nous avons eu la joie de partager le travail de première évangélisation. Leur enthousiasme dans l’annonce de l’Évangile à des peuples n’ayant jamais entendu parler du Christ a été une vraie source d’inspiration et un encouragement pour le ministère qui sera le mien.
Je rends grâce pour la joie qui m’a été donnée de grandir dans la conscience de la catholicité de notre Église, dans l’amour du Christ qui nous rassemble et nous fait trouver chez nos frères les plus éloignés le ferment d’une unité bien plus fondamentale que nos différences.

Gabriel Rougevin-Baville,
séminariste du diocèse de Versailles.

Se reposer,
se détendre, se réjouir…


Du bonheur en famille !

Premier pèlerinage avec les « familles-amies » du séminaire de Versailles. Le dernier week-end des vacances de février, nous étions près de cinquante à partir en pèlerinage à L’Ile-Bouchard.

Du bonheur en famille !

Nous revenons de l’Ile-Bouchard avec, dans le cœur, la certitude d’avoir vécu concrètement la promesse faite par Marie aux petits enfants : « Je donnerai du bonheur aux familles ». En effet quelle joie, simple et profonde, de passer ce premier week-end de mars en famille, avec le séminaire de Versailles ! Un bref moment tous ensemble, parents, enfants, séminaristes, prêtres, pour partager nos vies, renforcer nos liens, nous épauler les uns les autres. Quelle joie d’être aux côtés des séminaristes pour mieux connaître chacun, pour raconter nos projets, nos bonheurs et nos difficultés, pour avancer ensemble, chacun selon sa route, vers le Bon Dieu !
Quelle simplicité également ! Simplicité des activités : marches, repas, prières, veillée, … vaisselle aussi. Simplicité de nos relations, pleines de vérité et de confiance. Aux côtés des séminaristes nous avons vécu ensemble un week-end de joie simple. C’est certain, nous étions bien sous le regard de Marie !

Benoît, Hermine et leurs enfants,
“familles-amies” du séminaire de Versailles.

Ces trois jours nous ont permis de rendre grâce pour les merveilles que le Seigneur accomplit dans nos vies et de confier chacune de nos intentions, dont les vocations, entre les mains de la Vierge Marie.

Géraud, en année d’apostolat au séminaire de Versailles.


le service des Vocations

Session Mission 2018
Cinq jours de mission et de formation avec l’ensemble des séminaristes du diocèse à Versailles et dans les Yvelines du 28 juin au 1er juillet 2018.
Renseignements et informations sur Facebook

Bilan de la retraite de Saint Ignace à St-Benoît-sur-Loire
Quinze jeunes de notre diocèse ont vécu leur retraite de saint Ignace autour de Monseigneur Pascal Roland, évêque de Belley-Ars et du père Mathieu de Raimond à l’abbaye de St-Benoît-sur- Loire du 26 décembre 2017 au 2 janvier 2018.
Dans la découverte des exercices de saint Ignace et le désir profond d’éclaircir l’appel de Dieu dans leur vie, c’est avec joie et simplicité que chaque participant a vécu ce véritable temps de grâce. Cette proposition sera renouvelée à Noël prochain.

Rencontre annuelle des priants du Monastère Invisible du 8 février 2018
Le père de Raimond et Capucine Mandon, coordinatrice de la Pasto Jeunes du diocèse de Versailles, ont présenté le prochain Synode des évêques 2018 sur le thème « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » Alain de Campigneulles,séminariste et diacre en vue du sacerdoce, est intervenu sur son cheminement de discernement.
Un vrai temps d’échange et de convivialité !

Foyers étudiants
Des places se libèrent pour la rentrée prochaine.Ces foyers chrétiens sont des lieux structurants, destinés aux jeunes désirant une vie communautaire et un cadre propice pour étudier en contrepartie d’un engagement pastoral.
Pour les garçons ou filles entre 19 et 24 ans, sur lettre de motivation et recommandation d’un prêtre.
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Camp ADSUM (Me voici !)
Pour la première fois, le service des vocations propose un camp pour les garçons (11-15 ans, de 6e à la 2nde) qui veulent découvrir la vie de prêtre diocésain.
Du 29 juillet au 5 août 2018 au sanctuaire de Notre-Dame du Laus, les pères Grégoire Leroux et Mathieu de Raimond les invitent à vivre l’expérience de la vie de baptisé et à découvrir l’appel à suivre le Christ dans le sacerdoce. Entre montagne et lac, les activités sont variées pour une expérience d’amitié et de joie.
Renseignements et inscription :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le séminaire de Versailles

Découvrir le site du séminaire de Versailles

le site du séminaire  de Versailles

Voir les propositions du Service des Vocations de Versailles




Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.