Un « oui » qui résonne avec tant d’autres « oui »

Je suis entrée à La Xavière à la veille de mes 40 ans. Pour moi, le chemin a été long avant de trouver la terre où le Seigneur désirait me faire grandir. Il a fallu désenfouir ce désir de Dieu présent au fond de moi et trouver des personnes pour cheminer. Alors j’ai pu me laisser déplacer par le souffle de l’Esprit...

Comment suis-je devenu celui que je suis ?

Devenir prêtre ne s’improvise pas. Sur le chemin du discernement, les étapes sont nombreuses, variées et semblent parfois insignifiantes. Mais, au fil des jours, Dieu et l’homme se rencontrent, se répondent et s’unissent. Ce parcours, bien des anecdotes pourraient l’illustrer.

Chaque jour un pas à sa suite

Le Seigneur m’a fait entendre son appel alors que j’étais enfant. J’aimais passer du temps assise devant la mer, le ciel ou tout simplement un petit coin de ville. Vers douze ans, à Noël, j’étais vraiment lassée de la fête familiale avec les cadeaux, je cherchais plus ; la nuit même, j’ai sommé Dieu de me dire s’il existait et qui il était vraiment. J’ai senti au fond de mon cœur qu’il était comme un abîme d’humilité et de liberté. La Bible devint pour moi une présence vivante. Peu après, je découvrais les écrits d’une jeune carmélite, Élisabeth de la Trinité : « C’est cela ! ».

Au service de l’appel du Seigneur

Né dans une famille croyante du Tarn, je garde en mémoire les temps de prière vécus en famille : ils m’ont permis de découvrir cette présence du Seigneur au quotidien.

Prêtre, pourquoi pas ?

Prêtre, pourquoi pas ? Voilà une question que je ne m’étais jamais posée avant qu’elle ne vienne elle-même se proposer à moi. J’étais alors bien lancé dans mes études d’ingénieur travaux et m’apprêtais à entrer dans la vie professionnelle comme nombre de mes amis. Et c’est par mon engagement de chef scout que le Seigneur est passé.

Jean-Christian Dhavernas, laïc consacré : tout à Dieu, dans le monde

Donner sa vie à Dieu ? Cela passe aussi par d’autres voies que la vie religieuse ou le sacerdoce. Jean-Christian Dhavernas, laïc consacré au sein de l’institut Notre-Dame de Vie, approfondit quelques aspects de sa vocation.

Laetitia Calmeyn, vierge consacrée, au service de diocèse de Paris

Professeur en anthropologie théologique et en théologie morale fondamentale, elle vit sa virginité consacrée comme le lieu de ses épousailles avec le Christ. Lieu du salut, du don de toute sa personne, et au service du diocèse de Paris.

Vacances de prêtre : Père Bertrand Chevalier

Sandales de pèlerin aux pieds, le Père Bertrand Chevalier, curé de la paroisse Sainte-Thérèse-en-Haute-Vallée dans le diocèse d’Angers, parcourt les routes des sept communes du Saumurois dont il a la charge. Sépultures, baptêmes ou mariages rythment la vie du jeune prêtre qui est aussi aumônier d’un gros établissement scolaire et responsable de la commission diocésaine d’Art sacré.


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.