Nos comptes

Les comptes de l’Œuvre des Vocations en 2016


«  L’Œuvre des Vocations a financé plus de 150 séminaristes en 2016. Votre soutien leur donne confiance pour avancer et il leur permet de dire oui à l’appel de Dieu. Vous trouverez ci-dessous l’utilisation de vos dons et vous verrez que l’ensemble de la collecte a bien été utilisée pour la formation des séminaristes.

En vous assurant de notre prière
. »

Mgr Jérôme Beau,
Directeur de l’Œuvre des Vocations


Historiquement au service de Paris, Nanterre, Saint-Denis et Créteil, l’Œuvre des Vocations a élargi son champ géographique d’activité en septembre 2015 à 3 diocèses d’Ile-de-France supplémentaires : Meaux, Pontoise et Évry.
L’arrivée du diocèse de Versailles en 2017, permet à l’Œuvre des Vocations de financer la formation de tous les séminaristes d’Ile-de-France.

Les 8 diocèses pour lesquels l’Œuvre des Vocations est missionnée :

Les missions de l’Œuvre des Vocations :

  • Financer la formation des séminaristes de l’Église Catholique en Ile-de-France
  • Sensibiliser les jeunes à la question de la vocation sacerdotale et religieuse
Seminaristes
Seminaristes

Les Ressources

Les ressources s’élèvent à 5.9 M€ , dont 3,5M€ au titre des dons, des versements des quêtes par les paroisses, des abonnements à la revue Vocations et 2,2M€ au titre des legs, donations, assurance-vie.

La collecte des dons, des quêtes et des abonnements à la revue Vocations a directement été affectée au financement de la formation des séminaristes. Ces frais couvrent la pension, la scolarité, la protection sociale, la mutuelle, les retraites, les pèlerinages des séminaristes.

Les Emplois



L’Œuvre des Vocations est intégrée à la gestion de l’Association Diocésaine de Paris qui émet les reçus fiscaux. Les comptes de l’Œuvre des Vocations sont consolidés dans les comptes de l’Association Diocésaine de Paris, consultables en ligne :
http://www.paris.catholique.fr/panorama-economique

L’Œuvre des Vocations remercie tous ses fidèles donateurs pour leur soutien.

Portraits de donateurs

Portraits de donateurs

C’est la vocation et l’engagement de notre fils - il sera ordonné prêtre cette année pour le diocèse de Paris - qui nous a poussés à être donateurs de l’OEuvre des vocations, et nous en sommes très heureux », confient Marc et Marie-Paule, du diocèse de Paris.
Pour Véronique et Jacques, couple dynamique engagé dans l’Église, c’est également l’entrée au séminaire de leur fils qui a été le déclencheur : « Nous sommes sensibilisés à la formation des futurs prêtres, et c’est aussi une façon de nous sentir plus proches de notre fils. Nous avons été touchés par l’accueil que nous avons reçu de la part des membres de l’OEuvre des vocations, les soirées de prière et de rencontre avec les séminaristes et les prêtres qui les encadrent, les visites de séminaires et le magazine.
Nous avons considéré la somme que nous aurions eu à dépenser si notre fils était resté à la maison poursuivre ses études. »

Pour Patrick et Marguerite- Marie, grands-parents d’un séminariste, c’est la transmission qui est la force de leur engagement « Nous sommes donateurs depuis une dizaine d’années  nous sommes tous appelés à suivre le Christ, chacun selon son charisme ; et nous, les anciens, nous avons le devoir d’aider les plus jeunes, qui veulent suivre le Christ en s’engageant dans la voie du sacerdoce. Nous nous sentons d’autant plus concernés que l’un de nos petits-fils est entré en année de propédeutique cette année et nous nous engageons à participer au financement de sa formation. »

Portraits de donateurs

Accompagner la formation des prêtres
« C’est en 2009 que j’ai effectué mon premier don à l’OEuvre des vocations. Vouloir des prêtres sans contribuer à leur formation est un paradoxe dont nous ne sommes pas assez conscients. Le don aux séminaristes devrait, en toute logique, accompagner le Denier de l’Église. C’est donc sans hésitation que j’ai fait une place à l’OEuvre des vocations parmi les autres oeuvres ou ONG auxquelles je donne chaque année. Côtoyer des séminaristes, connaître ainsi la teneur de leurs études ou l’organisation de leur lieu de vie, est un bon moyen pour comprendre l’importance de les soutenir , annonce Didier conscient de son devoir de chrétien.
Pour Christian, primo-donateur en 2017 la notion de solidarité interdiocésaine fait sens : « Catholique pratiquant, je sais que l’Église ne peut exister que grâce la générosité des fidèles. J’ai choisi de donner à plusieurs oeuvres en fonction de l’importance qu’elles revêtaient à mes yeux. J’ai choisi l’OEuvre des Vocations pour une double raison : d’une part, il est essentiel que nous ayons toujours des prêtres à la formation desquels il est important de contribuer ; d’autre part, elle concerne huit diocèses d’Île-de-France. Habitant Paris, c’est pour moi une occasion d’être solidaire d’autres diocèses. »
Donner avec fidélité et générosité
Fabien, investit professionnellement et engagé activement dans l’Église nous livre : « Je suis un multi-donateur car, en plus de l’OEuvre des Vocations, je donne à d’autres œuvres caritatives. L’OEuvre des Vocations permet de soutenir les futurs prêtres dont nous avons tant besoin pour nous donner les sacrements et nous guider dans la vie spirituelle. Il me semble que cela relève du devoir d’état de tout fidèle de participer à cette oeuvre. ».
D’autres donateurs disent qu’après avoir repensé leur manière de donner, ils ont choisi de soutenir l’OEuvre des Vocations car il est nécessaire d’avoir des prêtres pour célébrer et donner les sacrements pour les chrétiens d’aujourd’hui et pour les générations à venir. « Proches d’une paroisse abritant une maison du séminaire de Paris, nous avons été plus particulièrement touchés par les témoignages de ces séminaristes et par l’importance de leur formation », rapporte une jeune donatrice.
Frère Philippe témoigne pour l’abbaye Notre-Dame de Cîteaux : « L’OEuvre des Vocations fait partie des oeuvres que nous soutenons depuis de nombreuses années, compte tenu de son champ d’action  »

Faire un don à l'Œuvre des Vocations


Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.