logo facebook


Mercredi 10 avril : « Mon apostolat doit être celui de la bonté »

Retraite de carême avec Mgr Denis Jachiet

Voir toutes les méditations

Comment pouvons-nous être apôtre au milieu de ceux qui ne sont pas prêts à entendre parler de notre foi ? Charles de Foucauld nous montre une voie : l’apostolat de la bonté. Ecoutons-le : « Tout chrétien doit être apôtre. Ce n’est pas un conseil, c’est un commandement, le commandement de la charité. Etre apôtre, par quels moyens ? Par la bonté, la tendresse, l’affection fraternelle, l’exemple de la vertu, par l’humilité et la douceur, avec certains sans jamais leur dire un mot de Dieu et de la religion, patientant comme Dieu patiente, étant bon comme Dieu est bon, étant un tendre frère et priant. »

Charles de Foucauld, qui pourtant n’a jamais eu la joie de voir un seul des Touaregs qui l’entourent se convertir au Christ, est convaincu que là est sa mission d’apôtre : « Mon apostolat doit être celui de la bonté. En me voyant, on doit dire : ‘’puisque cet homme est si bon, sa religion doit être bonne.’’ Je voudrais être assez bon pour qu’on me dise : ‘’Si tel est le serviteur, comment donc est le maître ?’’ »

Là où le Seigneur nous a placés, que ce carême soit l’occasion de faire grandir notre apostolat de la bonté.


Photo : crédit Oeuvre des Vocations

Sauvé

Copyright Musique :

Extrait de "Sauvé" - CD du groupe Dei Amoris Cantores,
Chant : Veni sancte spiritus - compositeur : Tanguy Dionis du Séjour
Éditeur : Deiamoriscantores.com

 



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.