logo facebook


Lundi 3 décembre : les « petits saints »

Retraite d'Avent avec le Père Vincent Thiallier

Voir toutes les méditations

Le mot santon vient du provençal « santoun », qui signifie petit saint. Ainsi, en préparant la crèche, nous nous rappelons que célébrer la Nativité du Seigneur, c’est déjà participer à sa sainteté. Saint Paul s’adresse ainsi aux chrétiens de Colosse (Colossiens 1, 12) : « Rendons grâce à Dieu le Père, Lui qui nous a donné d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière. »

Ces versets marquent le début de l’hymne aux Colossiens dans laquelle l’Apôtre conduit à la contemplation de l’œuvre du Christ, venu de Dieu, « tête de l’Eglise ». Ainsi, comme membres de ce Corps, nous participons déjà à la sainteté de son chef. Non par nos mérites mais par la grâce que Dieu nous a faite dans le baptême. Que les santons, ces petits saints que nous allons disposer dans la crèche nous le rappellent.

Cette première semaine nous évoquerons les santons qui témoignent plus particulièrement de la sainteté de Dieu. Pendant la seconde, nous suivrons quelques personnages de la vie quotidienne. Enfin, nous disposerons le cadre de la crèche, ainsi tout sera disposé pour accueillir le Seigneur Jésus et le contempler.


Photo : © Diocèse de Paris

Musique : Stille Nacht, heilige Nacht (Douce nuit, sainte nuit) composé par Franz Xaver Gruber (paroles de Joseph Mohr), interprété par Ernestine Schumann-Heink (1861-1936). Source : Wikimedia Commons.

 



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.