logo facebook


Jeudi 6 décembre : l’ange, le messager

Retraite d'Avent avec le Père Vincent Thiallier

Voir toutes les méditations

L’ange est à la fois le messager de Dieu, et la créature spirituelle qui chante la gloire de Dieu dans une liturgie céleste. Dans l’évangile selon saint Luc, un ange joue le rôle du messager auprès des bergers qui gardent leurs troupeaux autour de Bethléem (Luc 2, 9). Mais immédiatement après son annonce, il est entouré d’une multitude qui louent Dieu (Luc 2, 13).

Dans la pastorale des santons de Provence, l’ange messager reçoit un nom, il s’appelle Boufareu, c’est lui qui raconte l’histoire de la Nativité. Ange jovial, il se décrit lui-même avec les joues rebondies car, ce soir-là, il a dû jouer de la trompette plus que jamais pour proclamer les hauts faits de Dieu.

Cet ange imaginaire rappelle que les anges établissent un lien entre la terre et le ciel, et manifestent la présence de Dieu. Déjà le patriarche Jacob avait vu dans un songe les anges de Dieu comme le lien entre la terre et le ciel : « Voici qu’une échelle était dressée sur la terre, son sommet touchait le ciel, et les anges de Dieu montaient et descendaient » (Gn 28, 12). Jésus reprend cette image face à Nathanaël « Amen, amen je vous le dis, vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme » (Jean 1, 51).

Dans la fête de Noël, nous célébrons ce lien que Dieu lui-même établit entre le ciel et la terre. Autour de l’enfant, toute la création est rassemblée, visible et invisible. En plaçant le santon de l’ange dans notre crèche, nous manifestons que celui dont on prépare la venue est revêtu de la gloire de Dieu. Lorsque nous chantons le « Gloria » dans la nuit de Noël, nous nous associons à la voix des anges, en reconnaissant le don que Dieu nous fait dans son Fils.


Photo : © Diocèse de Paris

Musique : Stille Nacht, heilige Nacht (Douce nuit, sainte nuit) composé par Franz Xaver Gruber (paroles de Joseph Mohr), interprété par Ernestine Schumann-Heink (1861-1936). Source : Wikimedia Commons.

 



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.