logo facebook


Lundi 9 mars : Un ami pour nous instruire

séminariste devant crucifix

"Grandir dans l’amitié de Dieu avec Thérèse d’Avila"

Retraite de carême avec Mgr Denis Jachiet


 

Comme tous, Thérèse d’Avila a longtemps peiné dans sa vie d’oraison. Or, un jour, en entrant dans l’oratoire, elle a vu une statue qui représentait un Christ tout couvert de plaies. Elle s’en émut profondément, versa des larmes. A partir de ce moment-là, son mode d’oraison fut de se représenter le Christ en elle, en se trouvant mieux lorsqu’elle le voyait plus solitaire. Et c’est la présence du Christ qui guide l’entièreté de sa vie de prière.

« J’avais été toute ma vie très fervente du Christ, je retournais toujours à mon habitude de me réjouir en compagnie de ce Seigneur, spécialement quand je communiais. J’aurais voulu toujours garder devant les yeux son portrait ou son image, puisque je ne pouvais le garder gravé dans mon âme aussi profondément que je l’eusse voulu. »

On comprend que la présence au Christ dans son humanité gagne sa vie d’oraison, sa dévotion pendant la messe et progressivement rejoint toute sa vie. Ecoutons les conseils qu’elle donne :

« Tous les biens nous viennent de ce Seigneur, le nôtre : Il vous instruira. Considérez sa vie, c’est le meilleur modèle. Que voulons-nous avoir de mieux à nos côtés qu’un si bon ami qui ne nous abandonnera pas dans les peines et les tribulations, comme le font ceux du monde ? »

Comme Thérèse, laissons-nous instruire par le Christ notre meilleur ami.

 

Voir toutes les méditations

 

Veni

Copyright Musique :

Extrait de « Veni » - CD du groupe Dei Amoris Cantores,
Chant : Ecoutez-le – compositeur : Communauté Saint-Jean et Michel Nodé-Langlois
Éditeur : Deiamoriscantores.com

 



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise