logo facebook


Mercredi 11 mars : La liberté d'en rire

Sainte Thérèse d'Avila

"Grandir dans l’amitié de Dieu avec Thérèse d’Avila"

Retraite de carême avec Mgr Denis Jachiet


Comment réagir lorsque l’on est confronté à des accusations mensongères contre soi ? Faut-il répondre à ses accusateurs ? Organiser sa défense ? Contre-attaquer ? Faut-il subir la calomnie en silence ?

Thérèse a été confrontée à ces situations, et non des moindres, puisqu’on la menaçait de la dénoncer aux inquisiteurs.

« Des personnes vinrent à moi fort effrayées, me dire que les temps étaient difficiles, qu’il se pourrait qu’on témoignât contre moi et qu’on m’accusât aux inquisiteurs. Cela m’amusa et me fit rire. »

Thérèse préfère en rire, non pas pour se moquer de ses accusateurs ni les défier, mais parce qu’elle a une profonde liberté spirituelle.

« Jamais je n’ai eu peur de me trouver dans ce cas sachant bien qu’en tout ce qui concerne la foi, plutôt que de paraître m’élever contre la moindre des cérémonies de l’Eglise, pour elle ou pour n’importe laquelle des vérités des saintes Ecritures, j’étais prête à mourir mille morts. Je leur dis de ne pas avoir peur, que ce serait un grand malheur pour mon âme si quoi que ce soit en elle était de nature à me faire craindre l’Inquisition, que si je croyais qu’il y eût sujet, j’irais me présenter moi-même, que si c’était de la calomnie, le Seigneur me délivrerait et j’y gagnerais. »

C’est sa foi, son attachement au Christ et à l’Eglise qui délivrent Thérèse de la peur des fausses accusations.

Lorsque l’on est accusé injustement, apprenons comme Thérèse à en rire et à prier pour nos accusateurs.

 

Voir toutes les méditations

 

Vers la lumière

Copyright Musique :

Extrait de « Vers la lumière » - CD du groupe Dei Amoris Cantores,
Chant : Rapelle-toi, tu es sauvé – compositeur : Martin Szersnovicz
Éditeur : Deiamoriscantores.com

 



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise