logo facebook

×

Avertissement

Joomla\CMS\Cache\Storage\FileStorage::_deleteFolder JFolder::delete : impossible de supprimer le répertoire. Chemin : /home/bexxxpu/sites/jml_prod/web/cache/page

Mercredi 17 mars : Renoncer à notre œuvre pour devenir l’œuvre de Dieu

contrat de travail

"En chemin pour se convertir à la fraternité et à la joie du Christ avec Saint François d’Assise"

Retraite de carême avec Mgr Denis Jachiet


Dans l’Evangile selon St Luc, le Seigneur Jésus nous dit : « Quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné, dites : ‘nous sommes de simples serviteurs, nous n’avons fait que notre devoir. ‘ »

Si le temps du carême nous invite à poser bien des initiatives et des actes de charité envers nos frères, le plus difficile est parfois de savoir se retirer pour laisser un autre accomplir cette charité.

Saint François d’Assise a peut-être connu l’épreuve la plus douloureuse de sa vie lorsque, ayant démissionné de sa charge de ministre général, il eut le sentiment que l’on détournait son ordre de sa vocation première. Dans cette épreuve, certains de ses biographes nous disent qu’il a traversé une rude tentation de vouloir reprendre les choses en main. « On nous dit qu’il en était troublé intérieurement et extérieurement, dans son âme et dans son corps. Parfois même il fuyait la compagnie des frères parce qu’il ne pouvait à cause de cette tentation, leur montrer, comme d’habitude, un visage joyeux. »

Ce fut pour François l’épreuve décisive où Dieu l’attendait. Le moment d’un suprême dépouillement, d’une pauvreté radicale. Il a dû traverser cette tentation du trouble et de la colère. Et le Seigneur de lui dire : «  Petit homme simple et ignorant, dis-moi pourquoi tu t’affliges tant ? Qui a planté cet ordre de frères ? N’est-ce pas moi ? Je t’ai choisi simple et ignorant pour que toi et les autres sachiez que je veillerai moi-même sur mon troupeau. Cesse donc de te tourmenter. »

Frère Eloi Leclerc, dans son livre Sagesse d’un pauvre, fait répondre ceci à François : « L’avenir de cette grande famille religieuse que le Seigneur m’a confiée, c’est assurément une trop grande affaire pour que cela dépende de moi seul et que je m’en préoccupe au point d’en être troublé. C’est aussi et surtout l’affaire de Dieu. »

Il n’y a pas besoin d’avoir fondé un ordre religieux pour connaître cette épreuve. Eloi Leclerc dit encore : «  Le Seigneur dans l’Evangile ne nous a pas demandé de réussir, ceci n’est pas notre affaire, Il nous a simplement demandé d’annoncer l’Evangile à toute créature et de ne pas craindre pour notre vie. »

Il arrive un moment dans la vie spirituelle, où Dieu nous demande de nous déposséder de ce qui nous tient à cœur, de cette mission qu’Il nous avait confiée, de cette œuvre que nous avons accomplie, à laquelle nous nous sommes totalement donnés. Il nous faut lâcher prise, renoncer à notre œuvre pour devenir l’œuvre de Dieu.

Que Saint François d’Assise, qui a vécu cette épreuve radicale, nous aide à nous déposséder du bien que nous avons pu faire.

 

Voir toutes les méditations

 

Copyright Musique :

O Seigneur viens éclairer les ténèbres
Compositeur : André Gouzes, Abbaye de Sylvanès
Album Saint François et Sainte Claire - Lumières d'Assise
Interprète : ensemble vocal Capella Sylvanensis

 



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise