logo facebook

×

Avertissement

Joomla\CMS\Cache\Storage\FileStorage::_deleteFolder JFolder::delete : impossible de supprimer le répertoire. Chemin : /home/bexxxpu/sites/jml_prod/web/cache/page

Vendredi Saint : Par amour de Ton amour

stigmatisation de Saint François - Giotto

"En chemin pour se convertir à la fraternité et à la joie du Christ avec Saint François d’Assise"

Retraite de carême avec Mgr Denis Jachiet


En ce Vendredi Saint, nous suivons le Christ pas à pas dans sa Passion, nous méditons sur la libre offrande de sa vie et nous vénérons sa Croix. Accueillons au creux de nos vies l’offrande d’amour de Jésus  sur la croix.

Deux ans avant sa mort, François, accompagné des frères Léon et Ange, est monté sur le Mont Alverne en Toscane.
Là, il vécut un temps de retraite et de solitude, en méditant sur la Passion du Christ. En s’unissant au Christ souffrant, il priait ainsi : « Seigneur, que la force brûlante et douce de ton amour prenne possession de mon âme et l’arrache à tout ce qui est sous le ciel, afin que je meure par amour de ton amour, comme tu as daigné mourir par amour de mon amour. »

Un matin de septembre, tandis que François priait sur la montagne, il vit descendre du ciel un être ailé,  un être de feu et de lumière, un séraphin resplendissant. Pourtant cet être de feu et de lumière souffrait. Ses mains et ses pieds étaient transpercés, fixés sur une croix. Saint François, devant cette vision, était partagé de sentiments contraires. Il était ébloui par la beauté et le regard bienveillant de ce séraphin, mais il était atterré par ses cruelles souffrances. De cet être, la passion et la gloire fondirent sur lui et la vision s’effaça. François avait les pieds et les mains transpercés, le côté aussi. Il portait désormais dans son corps et jusqu’à sa mort, les stigmates de la Passion du Christ.

Saint François qui avait si souvent médité sur  la Passion du Christ, porte désormais en son corps l’image du crucifié. Saint François comprend que ses souffrances personnelles, ses épreuves et ses nuits, l’unissent à son Sauveur et lui donnent de pouvoir faire connaître son amour pour les hommes.

Peu de temps après, très faible et presque aveugle, François  rédige son cantique du Soleil :

« Très Haut, tout puissant et bon Seigneur,
à toi louange, gloire, honneur,
et toute bénédiction ;(…)
Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,
spécialement messire frère Soleil. »

Vénérons aujourd’hui la croix du Christ et tâchons d’y associer comme nous le pouvons nos épreuves et nos offrandes personnelles et, avec Saint François, chantons les louanges de Celui qui nous a aimés jusqu’à l’extrême.

 

Voir toutes les méditations

 

Copyright Musique :

Que la force brûlante de Ton amour
Compositeur : André Gouzes, Abbaye de Sylvanès
Album Saint François et Sainte Claire - Lumières d'Assise
Interprète : ensemble vocal Capella Sylvanensis

 



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise