logo facebook


"La prière de l'Eglise, chemin de Carême"

Retraite de carême de Mgr Emmanuel Tois


… [nos privations] nous invitent à suivre l'exemple de ta bonté en nous faisant partager avec ceux qui ont faim.


Chers amis bonjour,

Nous continuons, comme je l'annonçais lundi, notre méditation de la troisième préface du Carême qui nous propose de mettre nos privations au cœur de notre prière. Ces privations non seulement purifient notre vie spirituelle en nous faisant expérimenter que nous sommes maîtres de nous-même par notre esprit et non par l'assouvissement de ce que nous suggèrent nos sens, mais elles nous invitent, en outre, au partage.

En écoutant intégralement ce choral de Carême, chant et orgue, nous pouvons nous déterminer à partager vraiment, en ce Carême. Dans le temps du Carême l'Eglise propose, dans les paroisses, souvent aussi au niveau diocésain, des projets à soutenir financièrement. Le moment, sans doute, est venu, quand nos revenus nous le permettent, de nous déterminer, de nous décider à donner, à partager. La guerre en Ukraine, comme toutes les guerres dans le monde, conduisent sur les routes de nombreuses personnes cruellement démunies. Le déséquilibre nord-sud semble parfois devenu une fatalité. Quelle est la part que je désire prendre au partage des ressources ?

Dans notre prière d'aujourd'hui, interrogeons le Seigneur : tu nous demandes, Seigneur, de faire en Carême un effort de partage. Seigneur, que veux-tu que je fasse ?

Que Dieu vous garde sur sa route.

Jean-Sébastien Bach, choral de Carême de l'Orgelbüchlein, BWV 622 : O Mensch, bewein' dein' Sünde gross, partie chantée et partie jouée à l'orgue.

 



Pour soutenir
ou mieux connaître
l’Œuvre des Vocations :


Abonnez-vous à nos newsletters
ou au magazine Vocations
Suivez nos retraites en ligne
Faites un don
à l’Œuvre des Vocations

Merci pour votre attention et votre prière pour les vocations au cœur de l’Eglise